La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 225,61
    -458,13 (-1,54 %)
     
  • Nasdaq

    10 737,51
    -314,13 (-2,84 %)
     
  • Nikkei 225

    26 422,05
    +248,07 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    0,9821
    +0,0082 (+0,84 %)
     
  • HANG SENG

    17 165,87
    -85,01 (-0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    19 842,28
    -208,82 (-1,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,40
    -1,58 (-0,35 %)
     
  • S&P 500

    3 640,47
    -78,57 (-2,11 %)
     

Assurance habitation : une bonne surprise pour votre prime en 2023 ?

hausse taux
hausse taux

Depuis le début de l'année 2022, les phénomènes climatiques se sont multipliés. Incendies, inondations, orages ou averses de grêle font toujours de plus en plus de dégâts. De janvier à juillet, 1,2 million de sinistres ont été déclarés, causant 4,3 milliards d'euros de dommages, explique France Assureurs (FA), la fédération qui regroupe une large part des acteurs du marché. Ce constat alors que les estimations tarifaires des primes 2023 vont arriver d'ici la fin du mois de septembre. Les assurés français vont-ils voir le montant de leur contrat d'assurance habitation flamber ?

« On a la chance en France d'avoir le marché de l'assurance le plus concurrentiel d'Europe, ce qui tire naturellement les prix vers le bas. D'ailleurs, l'Insee a calculé que l'inflation annuelle en juin 2022 atteint 5,8% tandis que la hausse du prix de l'assurance est de 2,2% sur la même période, ce qui montre que les assureurs sont loin de répercuter l'inflation », tempère Florence Lustman, la présidente de FA dans les colonnes du Parisien. Une maigre satisfaction car les prévisions sont sombres et l'hiver ne fait qu'arriver.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Assurance vie : le top 10 des contrats
- Banque en ligne : « personne ne nous a prévenus », la galère des comptes ING fermés sans préavis
- Fortuneo : jusqu'à 150 euros de prime pour un compte dans la banque en ligne