La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 721,92
    -92,47 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    15 148,64
    -12,89 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    30 323,34
    -188,37 (-0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1763
    -0,0063 (-0,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 667,85
    -365,36 (-1,46 %)
     
  • BTC-EUR

    40 517,24
    -684,17 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 223,08
    -10,21 (-0,83 %)
     
  • S&P 500

    4 469,53
    -11,17 (-0,25 %)
     

Assurance emprunteur : quel type de contrat vous assure les meilleurs tarifs ?

·1 min de lecture

Il regrettait dans son bilan de novembre 2020 dédié à l’assurance de prêt une opacité “rendant difficile la comparaison des tarifs” pour les consommateurs. Dans la droite lignée de ce constat, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a engagé des discussions pour améliorer l’information fournie à l’emprunteur. Avec pour objectif de préciser sur l'échéancier non seulement le coût de l’assurance sur la durée totale du prêt, mais aussi la somme acquittée durant le premier tiers de l’emprunt. Car selon le type d’assurance souscrite, la majorité de vos cotisations peuvent être concentrée durant les premières années du crédit. Si les banques sont à l’heure actuelle opposées à cette mesure de transparence, les assureurs alternatifs, concurrents des banques sur ce marché, mais aussi courtiers y sont eux favorables.

Pour l’heure, trois grands types de contrats existent sur le marché de l’assurance de prêt. Le plus ancien se fonde sur le système dit du “capital initial”. Il prévoit des primes constantes sur toute la durée du prêt. A l’origine utilisé par les réseaux bancaires, il est désormais aussi présent chez les assureurs concurrents. Son avantage réside avant tout dans la régularité de ses prélèvements, permettant à l’emprunteur de ne pas supporter en quelques années la grande majorité des primes d’assurance d’un crédit, surtout quand ce dernier est susceptible d’être racheté par une autre banque. En revanche, sur la durée totale du crédit, il est généralement la solution (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : quels sont les risques si vous achetez en cours de divorce ?
Annonces immobilières : les sanctions pour absence de DPE étendues aux particuliers
Immobilier : autour de la Méditerranée, le rythme de ventes ne faiblit pas
Crédit immobilier : non, la vaccination contre la Covid-19 n’est pas un motif de résiliation de prêt
Immobilier : les réseaux qui forment et rémunèrent le mieux leurs mandataires indépendants

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles