La bourse ferme dans 7 h 23 min
  • CAC 40

    7 087,48
    +5,06 (+0,07 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 173,95
    +10,50 (+0,25 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0884
    +0,0018 (+0,16 %)
     
  • Gold future

    1 941,80
    -3,50 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    21 131,36
    -94,14 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,70
    +0,83 (+1,05 %)
     
  • DAX

    15 145,56
    +17,29 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 785,99
    +14,29 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2320
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Assurance emprunteur : pourquoi l’abus d’alcool peut vous priver du remboursement de votre crédit immobilier

Pakin Songmor - Getty Images

Le “verre de trop” peut être onéreux. En plus d’augmenter les risques d’accident, l’alcool peut aussi vous coûter des centaines de milliers d’euros. En épluchant les contrats constituant 57% du marché, le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) a démontré dans son étude publiée le 21 décembre que l’assurance emprunteur intègrent peu les accidents liés à un “alcoolisme aigu”. Dans ce cas, votre crédit immobilier devra ainsi être remboursé par vos soins ou ceux de vos héritiers, sans pour autant avoir la possibilité d’assumer cette charge.

De fait, tout dépendra de la gravité de votre accident, mais aussi de l’acteur chez qui vous avez souscrit le contrat. Pour ce cas de figure précis, les contrats des banques - Crédit agricole, Banque populaire-Caisse d’épargne - sont généralement plus protecteurs que ceux des concurrents spécialisés - Axa, Macif, Generali.

Commençons par le rayon des bonnes nouvelles. Les accidents mortels - activant donc la garantie décès - dus à l’ivresse sont couverts par 100% par les contrats. Mais le diable se cache dans les détails car plus d’un tiers des couvertures des bancassurances (36%) et des compagnies d’assurances (33%) ne prennent en charge que les accidents survenant en dehors des “véhicules terrestres à moteur”. Autrement dit, impossible d’obtenir dédommagement avec une voiture, un deux-roues ou un vélo électrique.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur de crédit immobilier

Attention donc à ne pas avoir signé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Crowdfunding : des rendements au sommet, pour l’immobilier et les prêts verts
Allocation adultes handicapés : on connaît la date de l’entrée en vigueur de la déconjugalisation
PEE, Perco : les bons plans pour optimiser votre épargne salariale
Arnaques : des escrocs se font passer pour votre région ou votre département
La baisse du cours de l’or et des cryptos devrait continuer en 2023