La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    27 927,37
    -102,20 (-0,36 %)
     
  • EUR/USD

    1,1285
    -0,0032 (-0,28 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    43 404,63
    -173,67 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 268,12
    +7,96 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Assurance emprunteur: Le Maire favorable au changement de contrat à tout moment

·2 min de lecture

Le marché de l'assurance emprunteur est évalué à près de 10 milliards de cotisations par an, et concerne près de 7 millions de propriétaires ayant un crédit immobilier en cours.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire s'est dit mercredi favorable à rendre possible le changement d'assurance emprunteur à tout moment au cours du contrat, alors qu'une proposition de loi doit être discutée jeudi à l'Assemblée nationale sur ce sujet. "Je suis favorable à la proposition de loi de (la députée) Patricia Lemoine (Agir ensemble), parce que je pense que c'est une proposition juste et là aussi protectrice du pouvoir d'achat des Français", a affirmé sur Franceinfo. Il faut "mettre de la concurrence pour réduire les coûts", a-t-il justifié.

"Aujourd'hui votre assurance emprunteur vous ne pouvez la modifier que la première année et ensuite à une date anniversaire. (...) Là, ça va être plus simple, plus rapide et à tout moment vous pourrez modifier votre assurance emprunteur, votre assurance crédit, si vous estimez que vous pouvez trouver mieux et moins cher ailleurs", a expliqué le ministre.

Lors de la souscription d'un crédit , l'assurance emprunteur couvre divers risques comme le décès, la maladie ou l'invalidité, protégeant à la fois les emprunteurs et les banques contre un éventuel défaut de remboursement. Selon une évaluation de Bercy, pour un primo-accédant qui a emprunté 250.000 euros à 35 ans pour acheter son premier logement, une telle mesure "pourra lui faire économiser sur la durée de son prêt sur 25 ans, près de 4.000 euros", a détaillé Bruno Le Maire.

La proposition sera examinée en première lecture au Palais Bourbon dans le cadre d'une journée réservée au groupe Agir ensemble, composante de la majorité. Elle bénéficie d'une procédure dite "simplifiée" permettant un examen plus rapide par les deux chambres, avec pour objectif une entrée en vigueur dans les prochains moins, avant la fin de la législature. Ses clauses seront valables pour les contrats à venir et en cours.

Ré[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles