Marchés français ouverture 2 h 53 min
  • Dow Jones

    35 064,25
    +271,55 (+0,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 895,12
    +114,62 (+0,78 %)
     
  • Nikkei 225

    27 802,51
    +74,41 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1826
    -0,0011 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 181,01
    -23,68 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    34 118,73
    +501,31 (+1,49 %)
     
  • CMC Crypto 200

    992,72
    +16,83 (+1,72 %)
     
  • S&P 500

    4 429,10
    +26,44 (+0,60 %)
     

Assurance dépendance, accueil familial… les derniers arbitrages du gouvernement pour faciliter le maintien à domicile

·1 min de lecture

Et si finalement un projet de loi pour le grand âge et l’autonomie voyait bel et bien le jour avant la fin de ce quinquennat ? Dans un avant projet de loi de 38 pages dit “générations solidaires”, actuellement en cours d’élaboration, que Capital a pu consulter, les principaux axes d’une réforme du secteur du grand âge sont présentés. D’entrée l’axe stratégique est annoncé : prendre le “virage domiciliaire”. Derrière cette expression maintes fois répétée par l’exécutif se cache notamment la mise en place d’un tarif socle de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) à 22 euros et la création d’un service autonomie qui regrouperait les offres de soins et d’aide à domicile. Pendant de ce développement, la limitation de la construction d’ Etablissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Dans ce document de travail qui comprend 21 articles, des mesures concernent le développement d’autres formes d’habitat, sorte de troisième voie entre l’Ehpad et le domicile. On parle d’habitat inclusif. Il s’agit de permettre à des personnes en perte d’autonomie en raison de leur âge ou de leur handicap d’emménager ensemble dans un même bâtiment. Mais pour le moment de tels projets sont encore rares. Il en a été recensé près de 200 sur l’ensemble du territoire. Pour développer ces solutions, il pourrait être proposé “d’autoriser dans le parc de logements locatifs sociaux dédiés aux personnes en perte d’autonomie liée à l’âge ou au handicap, la sous-location et la colocation”, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ehpad et aide à domicile : des députés de la majorité continuent à pousser pour une réforme du secteur
Cette autre réforme des retraites proposée par des économistes à Emmanuel Macron
Retraite : à quoi sert la commission de recours amiable ?
Agirc-Arrco : des décisions avant fin juillet pour rétablir les comptes ?
Retraite : ces trimestres qui peuvent ne servir à rien pour améliorer votre pension

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles