Marchés français ouverture 1 h 38 min
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1423
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    24 137,27
    -246,05 (-1,01 %)
     
  • BTC-EUR

    37 384,25
    -658,89 (-1,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 026,50
    +0,77 (+0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Assurance-décès: comment déterminer votre cotisation?

·2 min de lecture

CONSEILS- Il n'est pas toujours simple de définir le montant des cotisations décès. Situation professionnelle et âge sont les principaux paramètres à prendre en compte pour calculer sa cotisation.

L'assurance-décès est un contrat de prévoyance complémentaire de . Investir dans un contrat d'assurance est devenu un acte répandu et indispensable dans la gestion de ses finances. Optimiser son assurance-vie permet d'épargner intelligemment. Même s'il a de nombreux avantages en termes de fiscalité, un contrat d'assurance-vie ne remplace pas un contrat d'. Le premier se positionne comme un produit d'épargne avantageux dont le titulaire ou ses proches peuvent bénéficier, alors que le second est exclusivement à destination des proches survivants en cas de décès. Vos cotisations se cumulent et sont reversées aux bénéficiaires que vous avez désignés de votre vivant. L'avantage majeur est que ce montant est en franchise de dans la limite de 152.500 euros. Mais alors, comment souscrire le contrat d'assurance-décès le plus cohérent avec vos besoins et quel sera le montant de vos cotisations?

Les différents types de contrats d'assurance-décès.

Si vous décidez de souscrire à un contrat d'assurance-décès, deux options vous seront proposées par l'assureur: l'assurance temporaire décès ou l'assurance-décès vie entière. Comme son nom l'indique, le contrat d'assurance temporaire décès est valable pour une période donnée. Vous cotisez mensuellement pour une durée déterminée au moment de la souscription du contrat. Si vous décédez pendant cette période donnée, l'intégralité de la somme sera reversée à vos proches désignés. Si ce n'est pas le cas, l'assurance gardera les cotisations versées. Il s'agit donc d'un pari risqué qui peut s'avérer pertinent si vous souscrivez à une rente éducation par exemple. L'assurance-décès vie entière remplit une autre fonction. Elle sécurise les finances de votre famille en cas de décès dans toutes les situations possibles. Peu importe le moment de votre décès, l'assurance sera dans l'obligation de verser la somme cotisée à vos proches. De fait, les cotisations sont donc plus élevées que lors de la souscription d'une assurance temporaire décès.

La pr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles