La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 161,00
    -634,60 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Assurance chômage : la réforme (controversée) bientôt appliquée, de nouveaux recours attendus

·1 min de lecture

Réforme emblématique du quinquennat au parcours chaotique, le durcissement des règles de calcul de l'allocation chômage doit entrer en vigueur ce vendredi 1er octobre, face à une opposition toujours aussi farouche des syndicats contre une disposition "injuste", pénalisant les demandeurs d'emploi. Mesure phare de la réforme controversée de l'assurance chômage, les nouvelles règles de calcul devaient s'appliquer au 1er juillet, mais le Conseil d'Etat, saisi en urgence par les syndicats, les avait suspendues in extremis, arguant des "incertitudes sur la situation économique".

Sans attendre le jugement de la haute juridiction attendu sur le fond - à une date qui n'a pas encore fixée -, le gouvernement a pris un nouveau décret, qui devrait être publié ce jeudi au Journal officiel. Il n'est pas différent du précédent, mais met en avant le retour au vert sur le front de l'emploi. Bis repetita : toutes les centrales syndicales - y compris la CFTC, qui s'était abstenue la fois précédente - ont d'ores et déjà prévu de nouveaux recours. Dans leurs rangs, on souligne que le premier versement des allocations post-réforme n'interviendra pas avant début novembre, laissant ainsi du temps au Conseil d'Etat pour trancher.

Mais "on ne va pas se raconter d'histoires, la bataille, maintenant, elle va être un peu verbale", disait récemment en coulisse un responsable syndical, qui n'est pas prêt à mettre sa "main au feu sur la chance de gagner". Les syndicats savent que la haute juridiction est réticente (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment changer la dénomination sociale de votre société?
Activité partielle de longue durée : conditions et indemnisation
Code RH, ça vous concerne : “Télétravail : les défis juridiques et managériaux de la rentrée”
Devenir analyste de crédit : salaire, compétences et formation
Ce secteur veut recruter des dizaines de milliers de personnes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles