Marchés français ouverture 6 h 36 min
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    28 519,70
    -285,15 (-0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,43 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 281,95
    -785,55 (-1,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     

Assurance chômage : ce que la réforme du calcul des indemnités va changer au 1er octobre

·1 min de lecture

La nouvelle formule de calcul des allocations chômage va entrer en vigueur ce vendredi 1er octobre. Voici ce qui va changer concrètement.

C’est la mesure phare de la réforme de l’assurance chômage… mais aussi la plus controversée. Ce jeudi, le gouvernement a publié le décret permettant d'appliquer, sauf nouvelle suspension par le Conseil d'État, le nouveau mode de calcul des allocations chômage à compter du 1er octobre. À noter que cette mesure ne concernera pas tous les demandeurs d’emploi : seuls ceux dont la dernière fin de contrat intervient à partir du 1er octobre 2021 vont se voir appliquer la nouvelle formule de calcul. Pour ceux dont le contrat s’est terminé avant le 1er octobre, les règles actuelles (plus avantageuses) continueront à s’appliquer.

Pour mémoire, le montant des indemnités chômage est déterminé à partir du salaire journalier de référence (SJR). Actuellement, ce dernier n'est calculé qu'à partir des seuls jours travaillés par le demandeur d’emploi. Mais dans sa réforme, le ministère du Travail prévoit que le SJR soit calculé à partir du revenu mensuel moyen perçu par le demandeur d’emploi sur une période de 24 mois (voire 36 pour les plus de 53 ans). Ce mode de calcul sera donc moins favorable aux demandeurs d'emploi, puisque les périodes d’inactivité seront également prises en compte dans le calcul de l’indemnisation. Ce qui baissera fortement le SJR, et donc le montant des allocations chômage. Cette mesure pénalisera notamment les “permittents”, ces travailleurs précaires qui alternent des contrats courts avec des périodes de chômage. 

Suite à la forte opposition des syndicats, et après la (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO : Réforme des retraites : les conditions ne sont "toujours pas réunies", dit Castex :

Ces clauses du contrat de travail qu'on ne lit jamais... et leur impact
Comment changer la dénomination sociale de votre société?
Assurance chômage : la réforme (controversée) bientôt appliquée, de nouveaux recours attendus
CPF : cette (jolie) somme que vous pouvez obtenir pour vous aider à financer une formation du numérique
Code RH, ça vous concerne : “Télétravail : les défis juridiques et managériaux de la rentrée”

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles