La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 068,59
    -125,57 (-1,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 229,56
    -70,05 (-1,63 %)
     
  • Dow Jones

    34 265,37
    -450,02 (-1,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1348
    +0,0031 (+0,27 %)
     
  • Gold future

    1 836,10
    -6,50 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    31 087,36
    -167,30 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    870,86
    +628,18 (+258,85 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,83
    -0,72 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 603,88
    -308,45 (-1,94 %)
     
  • FTSE 100

    7 494,13
    -90,88 (-1,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 768,92
    -385,10 (-2,72 %)
     
  • S&P 500

    4 397,94
    -84,79 (-1,89 %)
     
  • Nikkei 225

    27 522,26
    -250,67 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    24 965,55
    +13,20 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,3555
    -0,0045 (-0,33 %)
     

Assurance-chômage : quelles sont les nouvelles conditions pour être indemnisé ?

·1 min de lecture

Un des grands chantiers du quinquennat d'Emmanuel Macron. C'est mercredi qu'entre en vigueur le dernier volet de la réforme de l'assurance-chômage, deux mois après la modification très contestée du calcul de l'allocation. Une nouvelle étape qu'Emmanuel Macron avait conditionné à la reprise économique. C'est donc désormais chose faite. Et ce qui change, concrètement, ce sont les conditions qui ouvrent des droits au chômage.

Avoir travaillé six mois au lieu de quatre

Désormais, pour pouvoir être indemnisé, il faudra avoir travaillé au moins six mois sur les deux dernières années, au lieu de quatre jusqu'ici. Pour les plus de 53 ans, ce sont les trois dernières années qui seront prises en compte. Cette nouvelle règle va s'appliquer à tous les nouveaux chômeurs à compter de mercredi. Si vous êtes par exemple saisonnier, et que vous travaillez à la montagne l'hiver, il vous faudra deux saisons et non plus une pour pouvoir toucher le chômage, selon une étude d'impact de l'Unédic. Ce changement va retarder l'ouverture de droits à 475.000 personnes dès la première année d'application.

>> Retrouvez la matinale d'Europe 1 en podcast

Dégressivité plus rapide des allocations pour les cadres

L'autre mesure qui entre en vigueur aujourd'hui, c'est la dégressivité plus rapide des allocations pour les cadres. Si vous avez moins de 57 ans et que vous gagnez plus de 4.500 euros brut par mois, vos droits baisseront d'un tiers à partir du septième mois de chômage. C'est deux mois de moins qu...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles