La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1409
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    37 065,46
    -787,07 (-2,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,92
    -9,81 (-0,96 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Assurance chômage: pour Macron, le "système était devenu hypocrite" avant la réforme

·2 min de lecture

Emmanuel Macron a défendu mercredi sa réforme controversée de l'assurance-chômage, assurant qu'elle permettait de sortir d'un "système qui était devenu hypocrite", soulevant en particulier le cas des saisonniers.

Emmanuel Macron a défendu mercredi sa réforme controversée de l'assurance-chômage, assurant qu'elle permettait de sortir d'un "système qui était devenu hypocrite", soulevant en particulier le cas des saisonniers.

"Nous nous sommes habitués à un système qui n'était plus juste, où il suffisait d'aller travailler quatre mois dans les stations de sport d'hiver pour avoir le chômage tout le reste de l'année", a expliqué le chef de l'Etat, invité de France Bleu Pays d'Auvergne à l'occasion de son déplacement dans la région.

"Résultat des courses: nos agriculteurs devaient (avant la réforme, NDLR) aller chercher l'été d'autres saisonniers, bien souvent en dehors de nos territoires", a-t-il ajouté.

"Quand on est saisonnier, on ne peut pas dire +on travaille quatre mois par an+", a-t-il poursuivi.

Depuis le 1er décembre, la durée minimale de travail pour recharger ses droits à l'allocation chômage est de six mois (sur les 24 derniers mois) pour au moins six mois d'indemnisation.

Avant le 1er décembre, il ne fallait que quatre mois (sur les 24 derniers mois) pour recharger des droits pour quatre mois.

Pour "avoir le chômage tout le reste de l'année" comme l'évoque Emmanuel Macron, c'est-à-dire pendant huit mois après en avoir travaillé quatre, les saisonniers devaient disposer de droits acquis avant la période travaillée. L'affirmation du président ne concerne donc que les saisonniers qui n'avaient pas épuisé leurs droits au chômage avant d'entamer leur saison.

Avec la nouvelle mouture de l'assurance chômage, "on retrouve des choses qui sont de bon sens", a assuré le chef de l'Etat à l'occasion d'un déplacement entamé mardi dans le Cher et dans l'Allier.

"Même si on est à un chiffre historiquement bas", le pays compte "trop" de chômeurs. "La réforme vise à remettre notre système d'assurance chômage un peu au niveau des autres Européens. L'objectif est d'inciter beaucoup plus nos compatriotes au chômage à reprendre le travail", a conclu Emmanuel Macron.

Depuis l'entrée en vigu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles