Publicité
Marchés français ouverture 5 h 9 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 733,93
    -329,86 (-0,82 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    17 458,90
    +41,22 (+0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 364,38
    +485,80 (+0,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 399,38
    +68,48 (+5,14 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Assurance-chômage : Gabriel Attal va promulguer la réforme par décret le 1er juillet

Gabriel Attal sort du palais de l'Élysée après le conseil des ministres à Paris, le 12 juin 2024.  - Credit:Abdullah Firas / Abdullah Firas/ABACA
Gabriel Attal sort du palais de l'Élysée après le conseil des ministres à Paris, le 12 juin 2024. - Credit:Abdullah Firas / Abdullah Firas/ABACA

Le texte passera coûte que coûte. Le Premier ministre Gabriel Attal a assuré jeudi sur France Inter que le décret réformant à nouveau l'assurance-chômage, très contesté à gauche, sera bien pris «  d'ici au 1er juillet », en pleine campagne des législatives anticipées.

«  Un décret sera pris d'ici au 1er juillet pour cette réforme, qui reste sur des paramètres qui sont ceux qui avaient été mis en place lors de la réforme de 2019, et qui surtout s'accompagnent d'un meilleur accompagnement des chômeurs vers le retour à l'emploi », a affirmé le chef du gouvernement. «  C'est une réforme qui consiste à dire, il faudra travailler huit mois sur les vingt derniers mois pour toucher le chômage », a-t-il expliqué.

Il faut aujourd'hui travailler six mois sur les vingt-quatre derniers pour percevoir le chômage.

.@GabrielAttal : "Un décret sera pris d'ici au 1er juillet" sur la nouvelle réforme de l'assurance chômage #le710inter pic.twitter.com/yDoDkawx7W

PUBLICITÉ

— France Inter (@franceinter) June 13, 2024

Mercredi 12 juin, lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron avait dit assumer la réforme de l'assurance-chômage, tout en assurant être ouvert sur les «  modalités ».

Les syndicats opposés à la réforme

Un projet de décret du gouvernement est en cours d'examen par le Conseil d'État pour une réforme qui durcit l'accès à une indemnisation. Selon ce décret, la durée d'indemnisation sera également réduite, à 15 mois pour les chômeurs de moins de 57 ans, contre 18 mois p [...] Lire la suite