Publicité
La bourse ferme dans 4 h 39 min
  • CAC 40

    7 505,84
    +2,57 (+0,03 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 852,89
    +13,75 (+0,28 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0714
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    2 335,00
    -14,10 (-0,60 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 495,96
    -676,60 (-1,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 357,50
    -30,66 (-2,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,37
    -0,08 (-0,10 %)
     
  • DAX

    18 014,80
    +12,78 (+0,07 %)
     
  • FTSE 100

    8 133,30
    -13,56 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2670
    -0,0016 (-0,13 %)
     

Assurance chômage : durée d’indemnisation, éligibilité… ce qui devrait changer pour vous

Illustration Capital / Freepik

Jeunes actifs, seniors, cadres… Mais à quelle sauce vont-ils être mangés ? Le Premier ministre Gabriel Attal détaillera, dimanche 26 mai, la réforme de l’assurance chômage qui doit entrer en vigueur le 1er juillet prochain… soit dans à peine plus d’un mois. Si le gouvernement affirme qu’il n’a pas le choix d’agir vite, sous peine de priver les chômeurs de leurs droits, il semble surtout en quête d’économies pour redresser les finances publiques. En changeant très bientôt les règles du jeu, l’exécutif espère en effet réinjecter 3,6 milliards d’euros dans les caisses de l’Etat.

Pour y parvenir, les conditions d’éligibilité à l’assurance chômage seront durcies. Les demandeurs d’emploi devront avoir travaillé plus longtemps - 8 mois au lieu de 6 actuellement - sur une période de référence raccourcie à 20 mois au lieu de deux ans pour les mois de 53 ans. Voilà de quoi pénaliser les jeunes actifs qui multiplient les stages ou contrats courts en CDD en début de carrière et les femmes aux carrières fragmentées. Et ce n’est pas tout, car la durée d’indemnisation pourrait elle aussi changer… encore une fois en défaveur des demandeurs d’emploi.

Remontons le temps. En février 2023, à la faveur d’un taux de chômage largement inférieur au seuil de 9% - 7,3% à l’époque - le gouvernement a réduit de 25% la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi. Depuis, les chômeurs ne peuvent être indemnisés au maximum que pendant 18 mois s’ils ont moins de 53 ans, 22,5 mois s’ils ont 53 ou 54 ans, voire (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Assurance chômage : la France a-t-elle le régime le plus généreux ?
6 signes qu’il est peut-être temps de changer de travail
Réforme de l’assurance chômage : bonus à la reprise de l’emploi, une bonne nouvelle pour les seniors ?
Réforme de l’assurance chômage : «C’est une logique complètement folle», déplore Eric Heyer
Chômage : combien de temps faudra-t-il avoir travaillé en plus pour y avoir droit ?