La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,1409
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    36 719,94
    -1 223,34 (-3,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 004,74
    -20,99 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     

Assurance chômage: Ce qui change le 1er décembre pour les chômeurs

·2 min de lecture

Ultime volet dans la réforme de l'assurance chômage. Ce mercredi 1er décembre 2021, les conditions d'ouverture et les règles d’indemnisation du droit au chômage se durcissent. Après le bouleversement des règles de calcul de l’allocation le 1er octobre 2021, au tour de la durée minimale d’affiliation et de la dégressivité de l’allocation de connaître de sérieux remous. Challenges fait le point.

Une nouvelle étape s’engage. Emmanuel Macron avait promis “l’indispensable” entrée en vigueur de la réforme de l’assurance chômage dans son allocution du 9 novembre 2021, conséquence de l’amélioration du marché de l’emploi. Ce mercredi 1er décembre 2021, le nouveau calcul de l'allocation chômage et le durcissement de la dégressivité des allocations pour les plus hauts revenus entrent en vigueur. Deux mesures pénalisantes fixées par un arrêté publié au Journal officiel le 20 novembre dernier.

Travailler plus pour l'indemnité

L’étau se resserre sur les travailleurs privés d’emploi avec la prolongation de la durée minimale d’affiliation. A quoi correspond-elle ? Il s’agit du nombre minimum d’heures ou de jours travaillés pour percevoir des allocations chômage. Il peut avoir été réalisé avec plusieurs contrats de travail. Il faudra donc cotiser et travailler davantage pour être indemnisé par l'assurance chômage ou recharger des droits en cours de route. Désormais, les demandeurs d’emploi doivent avoir travaillé 130 jours sur une période de 24 mois afin d'ouvrir ou de recharger leurs droits à l’assurance chômage. Soit l'équivalent de six mois sur les deux dernières années, au lieu de quatre mois auparavant. Comptez 36 mois pour les personnes âgées de plus de 53 ans. Ce nouveau mode de calcul s’applique aux personnes en fin de contrat ou en procédure de licenciement à compter du 1er décembre 2021. Les demandeurs d’emploi déjà en cours d’indemnisation ne sont pas concernés. Comment les jours “travaillés” sont-ils calculés? Pôle-emploi effectue un décompte par semaine civile, soit du lundi au dimanche, avec un nombre de jours limité à cinq par semaine.

475.000 personnes. Selon l'Unedic, il s'agit du nombre d'allocataires potentiellement pénalisés dès l'année prochaine par cette réforme. Dans son étude d'impact publiée en avril, l’organisme gestionnaire du régime d’assurance chômage estime que ce remaniement à six mois retardera l’ouverture de droits de 18% des allocataires au cours de la première année. Notamment des jeunes et des saisonniers qui multiplient les contrats courts. Une es[...]

Lire la suite sur challenges.fr

VIDÉO - Crise aux Antilles : Guadeloupe et Martinique s'enfoncent dans la crise

À lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles