La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 470,36
    -138,98 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    15 146,38
    +24,70 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1643
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    53 710,24
    -4 004,69 (-6,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 477,54
    -57,11 (-3,72 %)
     
  • S&P 500

    4 529,66
    -6,53 (-0,14 %)
     

Assurance chômage : voici comment étaient indemnisés les demandeurs d’emploi, un an avant la réforme

·1 min de lecture

4,3 millions. C’est, d’après une étude de la Dares dévoilée ce mardi 5 octobre, le nombre de demandeurs d’emploi qui pouvaient (en théorie) être indemnisés par l’Unédic, l’organisme qui gère l’assurance chômage, en septembre 2020. Mais dans la réalité, seuls 2,5 millions l’ont été, selon les données du service statistiques du ministère du Travail. Cet écart s’explique notamment par la pratique d’une activité réduite (activité professionnelle exercée par le demandeur d’emploi tout en étant inscrit à Pôle emploi) : 94% des personnes pouvant prétendre à une indemnisation n’ont en fait pas touché d’allocation chômage en raison de la pratique d’une activité réduite.

En effet, si le cumul de l’allocation chômage et du salaire d’activité réduite dépasse la rémunération de l’activité ayant permis d’ouvrir un droit au chômage, alors le demandeur d’emploi ne peut plus être indemnisé par l’assurance chômage. Le nouveau mode de calcul des indemnités chômage*, qui est entré en vigueur au 1er octobre, ne modifiera pas cette règle sur l’activité réduite pour les nouveaux allocataires. En revanche, il va conduire à une baisse des allocations pour un grand nombre de demandeurs d’emploi.

L’an passé, en septembre 2020, ces 2,5 millions de demandeurs d’emploi indemnisés par l'Unédic percevaient une allocation mensuelle de 1.070 euros brut en moyenne. Par jour, leur allocation s’élevait à 42 euros brut en moyenne. Avec le nouveau mode de calcul des allocations*, le montant de cette indemnité journalière (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Salaire : les recruteurs généreux avec les bons candidats à l’embauche
Hôtellerie-restauration : les propositions du syndicat patronal pour "mettre fin à la pénurie" de salariés
Heures supplémentaires : cette décision lourde de conséquences de la Cour de cassation
Comment réaliser un changement d’adresse sur un Kbis ?
RTT, formation... les profondes mutations du de l'univers du travail en 30 ans

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles