La bourse est fermée

Assurance auto : une baisse des cotisations est-elle à prévoir grâce au confinement ?

Assurance auto : puis-je espérer une baisse de mes cotisations avec le confinement ?


Malgré la forte baisse du nombre de morts et des blessés sur les routes depuis le début des mesures de confinement, la plupart des assureurs excluent un remboursement d’une partie des cotisations à leurs adhérents. 

C’est l’une des rares bonnes nouvelles depuis le début du confinement entamé le 17 mars. Le nombre de sinistres automobiles a en effet baissé de presque 80% par rapport à une année dite “normale”, selon un porte-parole de la Maif du fait de la baisse spectaculaire du trafic routier enregistré depuis mi-mars

Dans ce contexte inédit, l’assureur niortais, par la voie de son président Dominique Mahé, a annoncé qu’il rendait 100 millions d’euros à ses assurés en pleine pandémie de Covid-19. Confinement oblige, beaucoup de nos voitures ne roulent plus. "On observe une baisse importante du nombre d'accidents de voitures, les voitures sont au garage ou au parking", explique-t-il sur France Info.

À LIRE AUSSI >> Malgré la crise du coronavirus, quelles sont les 10 voitures les plus vendues en mars 2020 ?

Chacun des 2 300 000 assurés, appelé "sociétaire" aura la possibilité d'être remboursé en moyenne de 50 euros. AMV a de son côté décidé de suspendre les cotisations de ses assurés pendant un mois. Les autres assureurs vont-ils leur emboîter le pas ? Ce n’est clairement pas la tendance même si certaines actions sont prévues. 

Pas de remboursement mais des actions

Contacté par l’Argus, le groupe Matmut étudie “actuellement des actions concrètes de solidarité”, qui “seront détaillées en temps et en heure”. Du côté de Groupama, la décision de la Maif sonne comme une erreur de jugement comme l’a expliqué son directeur général, Thierry Martel, dans une interview à La Tribune.

“Le paiement des primes d'assurance ne se fait pas en fonction de la sinistralité du mois”, critique le patron du groupe mutualiste. Et de poursuivre : “Quand il y a une tempête un mois donné, on ne vous demande pas de payer un supplément qu'on vous rembourse le mois d'après s'il se met à faire beau. L'assurance s'évalue sur un cycle annuel et c'est à la fin de l'année qu'on fait les comptes, surtout dans des périodes aussi incertaines”. 

À LIRE AUSSI >> 3 précautions à prendre avant de vendre sa voiture à un particulier

Si la Maif est le seul assureur à avoir annoncé un remboursement direct, les autres acteurs du marché ne restent pas pour autant les bras croisés. AXA va fournir 2 millions de masques aux professionnels de la santé et la Macif a déjà mobilisé plus de 20 millions d’euros pour aider les personnes les plus fragilisées par la crise sanitaire. 

Ne résiliez pas votre assurance

Si votre voiture ne vous sert plus pendant le confinement, n’espérez pas pouvoir suspendre le paiement de vos cotisations. L’article L211-1 du code des assurance stipule qu’il est obligatoire de continuer à assurer un véhicule qui ne roule pas. “Même stationnée, votre voiture peut être à l’origine d’un sinistre en raison du carburant présent dans son réservoir ou de sa batterie, qui constituent deux facteurs de risques”.

NOS ARTICLES SUR LE CORONAVIRUS
>> 
Coronavirus en Afrique : quelle est la situation sur le continent ?
>> 
Les États-Unis pourront-ils se relever après la crise ?
>> 
Des idées de séries, films et docu pour voyager à domicile pendant le confinement
>> 
Quels sont les symptômes du Covid-19 ?
>> 
Pourquoi la création d'un vaccin prend autant de temps ?
>> 
La carte interactive pour suivre l'évolution du Covid-19 dans le monde