La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2167
    +0,0098 (+0,82 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    48 647,21
    +722,73 (+1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0098 (+0,70 %)
     

Asset Value Investors (AVI) appelle les actionnaires à appuyer la suppression et le remplacement du Conseil d'administration de Symphony International Holdings

·3 min de lecture

Asset Value Investors ("AVI") lance aujourd'hui une nouvelle campagne demandant aux actionnaires de Symphony International Holdings Ltd ("SIHL"), un véhicule de placement à capital fixe basé à Singapour et coté à la Bourse de Londres, d’apporter leur contribution afin de réaliser des changements dans l'entreprise après des années de mauvais résultats. 15,4 % du capital de SIHL est détenu par AVI pour le compte de clients institutionnels. Après le premier investissement en 2012, il est désormais clair que s'en tenir à une approche d'engagement privé constructif n'a aucune chance de succès.

Tom Treanor, directeur général d'Asset Value Investors, a présenté la nouvelle initiative et déclaré : « Les mauvais résultats de Symphony International Holdings Ltd (SIHL) ont assez duré. Nous avons deux objectifs majeurs et nous requérons l’appui de nos confrères actionnaires pour les concrétiser. »

Nous avons pour objectif de :

  1. Veiller à ce que tous les actionnaires soient pleinement informés de nos préoccupations quant à la gouvernance de SIHL et à l'indépendance du Conseil, qui, selon nous, présente des conflits et dont les actions n'ont pas réussi à protéger les intérêts des actionnaires de ceux de l'équipe de direction ;

  2. Rassembler suffisamment de soutien (30 %, en incluant notre propre participation de 15,4 %) afin de convoquer une AGE pour révoquer les administrateurs en place et en nommer de nouveaux disposés et aptes à représenter correctement les intérêts des actionnaires. Suite à sa nomination, le nouveau Conseil serait chargé de consulter de manière approfondie les actionnaires afin de trouver un consensus sur la voie optimale à suivre et ainsi maximiser la valeur au profit de tous les actionnaires.

SIHL est cotée en bourse depuis 2007 avec un objectif d'investissement axé sur la croissance à travers des investissements liés à la consommation en Asie. Cependant, les résultats sont déplorables à la fois en termes absolus et par rapport aux indices boursiers ou à des fonds comparables. De plus, les titres SIHL se négocient aujourd'hui avec une décote de plus de 50 % sur la valeur nette d'inventaire estimée. AVI estime que la décote considérable avec laquelle les titres SIHL se négocient reflète l'évaluation du marché du bilan de l'entreprise, de l'offre d'investissement, la gouvernance, du gestionnaire et du Conseil d'administration.

Une présentation détaillée publiée sur le site internet dédié www.savesymphony.com analyse les éléments interdépendants les plus importants, nécessitant une action urgente :

  1. Évolution catastrophique de la valeur nette d'inventaire et du cours de l'action

  2. Résultats faussés et non-divulgation importante

  3. Remise en permanence élevée sur la valeur nette d'inventaire

  4. Rémunération du gestionnaire disproportionnée par rapport aux rendements des actionnaires

  5. Conflits au sein du Conseil

  6. Vote sur la liquidation en 2017, qui n’en a pas été une : les actionnaires sont sortis frustrés

  7. Vente partielle forcée de petits investissements internationaux à des prix de liquidation

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210429006022/fr/

Contacts

Tom Treanor
tom.treanor@assetvalueinvestors.com