Marchés français ouverture 6 h 25 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 407,34
    -33,96 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    32 979,70
    -775,21 (-2,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,77
    -15,84 (-1,57 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Asics, Canon… les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo “très compliqués”, le Japon hostile

·1 min de lecture

Les Jeux Olympiques (JO) de Tokyo 2021 tournent au casse-tête pour les sponsors, face à l'hostilité affichée de la population du Japon. 60 sponsors locaux (dont Asics, Canon, Fujitsu...) ont injecté 2,7 milliards d'euros, un montant inédit pour des JO. Et parmi les partenaires majeurs du programme TOP, engagés sur plusieurs olympiades, figurent les géants nippons Toyota, Panasonic et Bridgestone. Tous scrutent anxieusement l'évolution de la situation et l'immense majorité d'entre eux est attentiste. "Une partie de la frustration de la population est dirigée contre les athlètes, ce qui nous attriste en tant que sponsor (...). Honnêtement, nous nous demandons chaque jour ce qu'il faudrait faire", avait confessé le mois dernier Jun Nagata, directeur de la communication chez Toyota.

Pour la première fois, un partenaire officiel des JO, le quotidien japonais Asahi, a appelé la semaine dernière à l'annulation de l'événement en raison de la menace persistante du Covid-19 au Japon, où le taux de vaccination est encore très faible. Le grand journal japonais de gauche a aussi dénoncé la "nature égoïste" du Comité international olympique (CIO) semblant désireux d'organiser les JO à tout prix, en dépit des craintes de la population locale. Certains patrons de grandes entreprises japonaises non associées à l'événement ont déjà tiré à boulets rouges: maintenir les JO serait une "mission suicide", a notamment lancé le PDG et fondateur de Rakuten, Hiroshi Mikitani.

>> A lire aussi - Une annulation (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le Royaume-Uni doit renoncer à l'exploration de gaz et pétrole en mer du Nord, alertent Greenpeace et Oxfam
Le CAC 40 se hisse à 6.500 points, au plus haut en 20 ans !
Haropa Port : les ports de Paris, Rouen et Le Havre fusionnent pour gagner des parts de marché et doper l'industrie
Pétrole : le Brent décolle, le WTI à un plus haut depuis deux ans et demi !
Telesud, la chaîne où les vieilles gloires de TF1 cachetonnent aux frais du Gabon