La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 305,98
    -87,77 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    14 065,96
    -108,19 (-0,76 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 638,53
    -203,60 (-0,71 %)
     
  • BTC-EUR

    33 534,70
    +454,12 (+1,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 011,17
    +0,56 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 247,47
    -7,68 (-0,18 %)
     

Ascendance, le taxi volant français, recrute du lourd

·2 min de lecture

La start-up toulousaine fait entrer l’ancien patron de Safran Jean-Paul Herteman à son conseil et l’ex-directeur de l’ingénierie d’Airbus Robert Lafontan comme conseiller technique. Objectif: une entrée en service de son appareil hybride à décollage vertical en 2025.

C’est ce qu’on appelle un recrutement cinq étoiles. La , qui développe le taxi volant hybride à décollage et atterrissage vertical (VTOL) Atea, a annoncé le 10 juin le recrutement d’un impressionnant aréopage de conseillers et d’administrateurs. Trois personnalités de l’industrie rejoignent le conseil d’administration: ; l’ancien directeur des opérations européennes de Renault Jean-Christophe Kugler ; et l’ex-patronne du programme d’avion électrique e-Fan d’Airbus Agnès Plagneux-Bertrand, un projet dont sont issus les fondateurs d’Ascendance. Pourquoi avoir choisi la start-up toulousaine? "Son projet VTOL hybride-électrique est clairement l’un des plus aboutis et réalistes", assure Jean-Paul Herteman.

La jeune pousse a réussi une autre grosse prise: Robert Lafontan, ancien patron de l’ingénierie d’Airbus, qui rejoint le groupe comme conseiller spécial. Ex-directeur du programme A380, cet ancien de Dassault et d’Aerospatiale, figure de l’aéronautique française, dispose d’une grande expérience du développement et de la certification d’avions. "Il va nous apporter un regard expert sur le design et nos choix technologique, assure Jean-Christophe Lambert, le patron d’Ascendance, cofondateur du groupe avec Thibault Baldivia, Clément Dinel et Benoît Ferran, tous anciens d’Airbus. Son expérience peut nous éviter bien des écueils."

Seul projet français

Créé en 2018, Ascendance est le principal, sinon le seul, projet crédible de taxi volant français. Le groupe développe un appareil à décollage et atterrissage vertical (VTOL) baptisé Atea, un engin à motorisation hybride capable de transporter 4 à 5 passagers sur une distance de 400 km, à une vitesse de 200 km/h. La start-up vise notamment le marché du tourisme, des urgences médicales, de la logistique et de la surveillance. Elle prévoit le premier vol d’un prototype à taille réelle en 2022, des vols de démonstration lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024, et une entrée en service d’Atea en 2025. Ascendance développe lui-[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi