Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 763,77
    +509,49 (+0,83 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 386,69
    +55,80 (+4,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2915
    -0,0032 (-0,25 %)
     

AS Roma: "Quelqu'un ne m'aime pas", même après un 7-0, Mourinho râle

AS Roma: "Quelqu'un ne m'aime pas", même après un 7-0, Mourinho râle

L’AS Roma retrouve enfin le sourire. Après un début de saison manqué marqué par deux défaites et un match nul, la Louve a signé sa première victoire de la saison en Serie A, dimanche, contre Empoli. Les Romains y ont ajouté la manière en humiliant leur adversaire 7-0 grâce, notamment, à des doublés de Dybala et Lukaku et un but de l’ancien Parisien Renato Sanches. "On a très bien joué, on voulait gagner, c'est mission accomplie avec beaucoup de sérénité, a commenté José Mourinho au micro de DAZN. Il fallait envoyer un message et on l'on a très bien fait, parce que chaque joueur a bien rempli son rôle."

"On n'a pas de chance..."

Soulagé par cette première victoire, le Special One s'est cependant attaché à calmer tout sentiment d’euphorie. "Attention, il y a encore du travail à faire, je ne suis pas devenu génial et l'équipe non plus avec cette victoire." Et comme Mourinho reste Mourinho, le Portugais n'a pas pu s'empêcher d'envoyer une punchline "mourinesque" en conférence de presse.

PUBLICITÉ

Un tacle à la Ligue italienne au moment d'aborder les prochaines échéances avec un premier déplacement sur la pelouse des Moldaves du Sheriff Tiraspol, jeudi, en Ligua Europa. "On n'a pas de chance, on joue toujours le jeudi et le dimanche", soupire Mourinho qui aurait préféré jouer le lundi soir, dernière "fenêtre" pour les matchs italiens lors des journées du championnat. Et Mourinho de conclure : "Il y a quelqu’un à la Ligue qui ne n’aime pas."

Article original publié sur RMC Sport