La bourse est fermée

Arthur perd son procès contre Patrick Cohen qui l'accusait d'évasion fiscale

1 / 2

Arthur perd son procès contre Patrick Cohen qui l'accusait d'évasion fiscale

Le transfert des actifs d'Arthur au Luxembourg avait été qualifié d'"évasion fiscale" par Patrick Cohen. L'animateur de TF1 a attaqué le journaliste en diffamation, mais en vain. 

Le transfert de la holding d'Arthur au Luxembourg peut être qualifié d'"évasion fiscale". Tel est le verdict rendu mardi 12 septembre par le tribunal de grande instance de Paris.

En 2015, l'animateur de TF1 avait porté plainte pour "diffamation" contre Patrick Cohen, qui avait utilisé le terme d'"évasion fiscale" dans une chronique sur France Inter, réclamant 20.000 euros de dommages, plus 5.000 euros de frais de procédure. Mardi, la justice l'a débouté et condamné à rembourser à Patrick Cohen ses frais de justice. 

"Une histoire d'évasion fiscale"

Le litige provenait d'informations parues le 6 février 2015 sur le site de BFM Business. L'article expliquait qu'Arthur détenait 10% dans la société Coyote, et avait gagné 8 millions d'euros dans la revente du fabricant d'avertisseurs de radars. Il ajoutait que l'animateur de TF1 paierait très peu d'impôts sur cette plus-value, car en 2012 il avait transféré cette participation dans Coyote de la France vers le Luxembourg, pays où cette plus-value n'est pas imposable. 

Trois jours plus tard, Patrick Cohen avait abordé l'affaire dans la matinale de France Inter: "Je vais vous raconter une histoire d'évasion fiscale. [...] Arthur, notre ami belge, enfin résident belge, l'animateur de TF1, qui avait investi il y a cinq ans 4 millions d'euros et qui va en récolter 12. 12 millions d'euros sans rien faire... Enfin, non, pas sans rien faire, car...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi