La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 748,00
    -832,62 (-2,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Arrestations d'arnaqueurs au bonneteau au pied de la Tour Eiffel

Sous prétexte d'un sympathique jeu de passe-passe, les aigrefins peuvent engranger 1000 euros par heure. Victimes : les touristes naïfs et l'image de la capitale.

Ils sont soupçonnés d'avoir escroqué les touristes au pied de la Tour Eiffel avec le jeu du bonneteau: deux hommes et une femme ont été interpellés jeudi en Seine-Saint-Denis, au terme d'une enquête de plusieurs mois, a-t-on appris vendredi de source policière.

Les trois personnes, originaires de Roumanie, ont été interpellées à Aulnay-sous-Bois et Drancy, a précisé la source. Ils ont été placés en garde à vue.

Plus de 16.000 euros en espèces, trois véhicules de luxe, des devises étrangères et des bordereaux de transfert d'argent, ont été saisis lors des perquisitions, selon la source.

Un jeu de dupes

Les trois personnes sont soupçonnées d'avoir abusé des touristes aux abords du Champs de mars, avec le jeu du bonneteau. Le principe: promettre à la victime de pouvoir facilement gagner de l'argent en retrouvant une balle sous un gobelet.

En réalité, les seuls gagnants sont les complices de celui qui manipule les gobelets. Ils jouent le rôle de faux joueurs et incitent les touristes à miser de l'argent, indique la source.

"Le ticket d'entrée était à 50 euros et chaque table pouvait rapporter jusqu'à 1.000 euros de l'heure", poursuit-elle.

Une enquête de plusieurs mois

En raison d'un efficace réseau de guetteurs, les stands de bonneteau parviennent à déjouer facilement les coups de filets de la police qui doit remonter la filière et les surprendre chez eux.

L'enquête menée par la sous-direction de la lutte contre l'immigration irrégulière de la préfecture de police de Paris a débuté en octobre 2021. Les enquêteurs avaient identifié une "demi-douzaine de tables" autour desquelles "gravitaient une quarantaine d'individus" faux-joueurs, manipulateurs, mais aussi guetteurs, a détaillé la source. Tous étaient originaires de Roumanie.

Ces dernières semaines, la préfecture de police a mené plusieurs opérations de lutte contre les escroqueries ou vente à la sauvette dans ce secteur où les touristes sont de retour avec la fin de la crise sanitaire du Covid-19.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles