Marchés français ouverture 8 h 40 min
  • Dow Jones

    30 946,99
    -491,31 (-1,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 181,54
    -343,06 (-2,98 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,17 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,0524
    -0,0062 (-0,59 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,47 (+0,85 %)
     
  • BTC-EUR

    19 369,74
    -634,49 (-3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,05
    -9,01 (-2,00 %)
     
  • S&P 500

    3 821,55
    -78,56 (-2,01 %)
     

Cet arrangement qu’a trouvé Air France-KLM pour pouvoir payer certains de ses Airbus

Dans le secteur aéronautique, les transactions se font majoritairement en dollars, même lorsque les entreprises sont européennes. Cette monnaie s’impose sur le plan international pour les paiements d’avions, les achats d’appareils neufs, d’occasion, les paiements aux loueurs et aux motoristes, la facturation des opérations de maintenance… C’est pourquoi le récent arrangement trouvé entre Air France-KLM et Airbus est particulièrement rare. Selon les informations de La Tribune, vendredi 20 mai, le premier va payer en euros les avions qu’il a commandés ces derniers mois au constructeur aéronautique mondial. Ce qui n’arrive donc pratiquement jamais.

Et pour cause, les avions commandés sont normalement payés au moment de leur livraison, rappelle La Tribune. Le temps entre ces deux opérations pouvant être très long, le risque d’une dévaluation de la monnaie nationale face au billet vert est assez important. C’est pourquoi les compagnies aériennes contractent généralement une couverture auprès d’organismes financiers pour faire face au risque de change. Ce qui est le cas actuellement pour l’euro, qui chute face au dollar depuis trois mois. Dans ce contexte, Air France-KLM s’est couvert à hauteur de 1,95 milliard à fin décembre 2021, sur un peu plus de 2 milliards d’euros d’investissements programmés pour 2022, rapporte La Tribune.

Afin de réduire son exposition au risque de change de l’euro, Air France-KLM a donc pu obtenir d’Airbus que l'éventuelle baisse de la valeur de l'euro par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Billets d’avion : le prix en nette hausse depuis le début de l’année
Tour Triangle à Paris : une information judiciaire ouverte à la suite de soupçons de favoritisme
Change : “le dollar est trop haut de 27% face à l’euro mais il devrait encore grimper”
CAC 40, Wall Street... quels sont les risques pour la Bourse ?
Croissance : les armes de la Chine pour tirer son épingle du jeu face aux autres grandes économies

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles