Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 982,85
    +207,47 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0655
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 406,10
    +8,10 (+0,34 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 338,20
    +808,13 (+1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,33
    +69,71 (+5,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,27
    +0,54 (+0,65 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 280,55
    -320,94 (-2,06 %)
     
  • S&P 500

    4 965,93
    -45,19 (-0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2371
    -0,0068 (-0,54 %)
     

Arrêts de travail : le gouvernement songe à rallonger le nombre de jours de carence

Arrêts de travail : le gouvernement songe à rallonger le nombre de jours de carence

Matignon souhaite réduire le nombre d'accidents et les arrêts de travail qu'ils induisent. «On a trop d'accidents au travail, trop de Français meurent au travail», a lancé Gabriel Attal lors de son intervention sur TF1 le 27 mars. En conséquence, le Premier ministre a annoncé «une grande initiative» consistant en une table ronde regroupant les partenaires sociaux, élus et parlementaires. La réunion se tiendra «autour du 20 avril», indiquent nos confrères de La Tribune ce dimanche 31 mars.

Selon La Tribune, «le gouvernement prévoit de remettre au goût du jour une piste déjà envisagée lors du budget 2024 : baisser la prise en charge des arrêts de travail», c'est-à-dire, rallonger le délai de carence. Ce dernier fait référence au temps nécessaire à la Sécurité sociale pour lancer une indemnisation. Une période de carence qui est de trois jours actuellement. Alors que le déficit public dérape, l’objectif de l’exécutif est aussi de faire des économies. Selon La Tribune, les dépenses liées aux indemnités journalières représentent 16 milliards d’euros et augmentent de 6% par an. Le gouvernement souhaite donc baisser la prise en charge des arrêts de travail en rallongeant le délai de carence et économiser ainsi jusqu’à un milliard d’euros par an.

À ce titre, le gouvernement veut mettre l'accent sur la prévention pour réduire la fréquence et la gravité des accidents et souhaite récréer des postes de médecin du travail. Selon les chiffres officiels, le nombre de ces médecins est passé de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aéroport d’Orly : avec le prolongement de la ligne 14, Orlyval est en danger
Faut-il être gentil au travail pour progresser plus vite ?
JO 2024 : de la Foire du Trône au Camp Mimoun, les militaires transformeront la Pelouse de Reuilly
Quels sont les blindés VAB que la France va livrer à l’Ukraine ?
Retrouvée 65 ans après son vol : la folle histoire d'une statue de Saint-Martin-aux-Bois