Publicité
La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    8 181,78
    +14,28 (+0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 065,06
    -7,39 (-0,15 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0878
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 443,00
    +25,60 (+1,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 395,58
    -376,48 (-0,61 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,23
    +10,82 (+0,80 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,92
    -0,14 (-0,17 %)
     
  • DAX

    18 748,09
    +43,67 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    8 438,31
    +18,05 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    39 069,68
    +282,30 (+0,73 %)
     
  • HANG SENG

    19 636,22
    +82,61 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,2704
    -0,0002 (-0,02 %)
     

"Arrêtez d'acheter leurs produits" : Marie Portolano pousse un énorme coup de gueule contre les influenceurs dans Télématin (VIDEO)

FR2

C’est une loi qui a concrètement fait changer les choses. Le 1er juin dernier, une proposition de loi visant à encadrer l'influence commerciale et à lutter contre les dérives des influenceurs sur les réseaux sociaux a été adoptée en France. Depuis, plusieurs personnalités ont été épinglées, à l’instar d' Illan Castronovo et Simon Castaldi. Tous deux avaient notamment dû publier un post rédigé par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), dans lequel ils étaient pointés du doigt pour leurs "pratiques commerciales trompeuses". Ce mardi 5 septembre, le chroniqueur de Télématin Sofiane Aklouf revenait sur la nouvelle législation et a notamment pris l’exemple de Poupette Kenza, récemment condamnée à payer une amende de 50.000 euros. La jeune femme a été épinglée pour avoir fait la publicité de bandes de blanchiment dentaire, dont la vente est interdite en France. Après cette introduction, Marie Portolano a tenu à prendre la parole et a poussé un gros coup de gueule.

À lire également

“Télématin ne se refuse pas” : Marie Portolano fait des confidences sur son arrivée sur France 2

"Alors déjà, première chose, ne croyez pas les influenceurs, arrêtez d'acheter les produits dont ils font la publicité parce que c'est toujours une catastrophe", a-t-elle prévenu en préambule. Son collègue Thomas Sotto, inquiet de possibles répercussions de cette sortie, s’est amusé en demandant de "renforcer la sécurité" autour de Marie Portolano. "Je dis simplement ce que vous dites, c'est-à-dire que ce sont des produits qui sont quand même assez dangereux parfois pour la santé donc faites attention à vous", a-t-elle conclu. Pour contrer la publicité mensongère des influenceurs, le gouvernement a lancé une plateforme baptisée Signal.conso.gouv. Un formulaire est mis à disposition des utilisa...

PUBLICITÉ

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi