Marchés français ouverture 4 h 51 min
  • Dow Jones

    34 299,33
    -94,42 (-0,27 %)
     
  • Nasdaq

    14 072,86
    -101,29 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    29 344,48
    -96,82 (-0,33 %)
     
  • EUR/USD

    1,2129
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 575,85
    -62,68 (-0,22 %)
     
  • BTC-EUR

    33 080,85
    -157,91 (-0,48 %)
     
  • CMC Crypto 200

    994,58
    -16,03 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 246,59
    -8,56 (-0,20 %)
     

Arrêt de travail : définition, durée et rémunération

·1 min de lecture

Un arrêt de travail est une période au cours de laquelle un salarié fait l’objet d’une interruption momentanée de son travail au sein de l’entreprise. L’arrêt de travail peut avoir différentes causes :

Lorsqu’un salarié fait l’objet d’un arrêt de travail, il doit :

Au cours de l’arrêt de travail, le salarié doit respecter les heures de sortie autorisées, se soumettre aux contrôles médicaux et n’exercer aucune autre activité professionnelle.

La durée de l’arrêt maladie est liée au type de maladie ou aux conséquences de l’accident dont le salarié est victime. S’il s’agit d’une maladie ordinaire, la durée de l’arrêt de travail ne dépasse généralement pas 6 mois.

La CPAM verse 360 indemnités journalières par période de 3 ans consécutifs. S’il s’agit d’une affection longue durée, le médecin peut prescrire un arrêt maladie de longue durée. Le salarié bénéficie alors d’indemnités journalières pendant 3 ans sans limitation de nombre.

Arrêt maladie

En cas d’arrêt maladie, le salarié perçoit des indemnités journalières de la part de la CPAM. Le montant de l’indemnité journalière est égal à 50 % du salaire journalier de base et dû pour chaque jour calendaire d’interruption de travail. Le salaire de base est calculé sur les 3 derniers salaires bruts perçus par le salarié avant son arrêt de travail. En cas d’arrêt maladie, un délai de carence de 3 jours s’applique. Ainsi, la CPAM commence à verser les indemnités journalières au bout de 3 jours d’arrêt de travail.

Selon les conventions collectives, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Incubateur : Qu'est-ce que c'est ? Pourquoi et comment y entrer ?
Boutique éphémère : caractéristiques et choix du bail
Et si on se fiait un peu plus à son intuition au travail ?
Quand l'échec permet de reprendre la main sur son travail
La charge mentale, l'ennemie silencieuse du bien-être au travail