La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,51
    +28,42 (+0,45 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 034,25
    +34,81 (+0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,23 (+0,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,2168
    +0,0100 (+0,83 %)
     
  • Gold future

    1 832,00
    +16,30 (+0,90 %)
     
  • BTC-EUR

    47 635,36
    +1 320,32 (+2,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,07
    +44,28 (+3,08 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,82
    +0,11 (+0,17 %)
     
  • DAX

    15 399,65
    +202,91 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 129,71
    +53,54 (+0,76 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,39 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 357,82
    +26,45 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 610,65
    -26,81 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3990
    +0,0097 (+0,70 %)
     

Arrêt maladie en fin de carrière : est-il judicieux de partir plus tôt à la retraite ?

·1 min de lecture

Alors que vous aviez prévu de prendre votre retraite dans quelques mois, vous vous retrouvez en arrêt maladie suite à une intervention chirurgicale ou une longue maladie. Qu’avez-vous intérêt à faire ? Devez-vous devancer l’appel et demander à prendre votre retraite tout de suite puisque de toute façon vous n’êtes pas en mesure de reprendre le travail ? Ou au contraire avez-vous intérêt à retarder votre départ en retraite ?

En cas d’arrêt maladie, la législation en vigueur prévoit que votre entreprise doit compléter les indemnités versées par la Sécurité sociale de manière à vous garantir 90 % de votre salaire brut pendant une première période qui varie de 30 à 90 jours en fonction de votre ancienneté dans l’entreprise, puis 66,66 % de ce salaire pendant une seconde période d’une durée identique à celle de la première période. Soit une durée d’indemnisation de 180 jours maximum. Au-delà, si vous êtes toujours en arrêt de travail, vous ne percevez plus en principe que les indemnités journalières de la Sécurité sociale (50 % de votre salaire journalier de base).

>> Notre service Retraite pour les particuliers - Confiez à un expert la mission de vérifier, calculer, optimiser vos droits à la retraite et/ou de vous assister pour liquider votre retraite. Vous bénéficierez d'un tarif préférentiel (remise de 20% pour les internautes de Capital)

Mais très souvent, la convention collective applicable dans votre entreprise prévoit des conditions d’indemnisation plus avantageuses qui peuvent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dominique, 67 ans, privée de pension de retraite parce que déclarée morte
Retraites agricoles : ces propositions d’une députée de la majorité pour améliorer la pension des conjoints collaborateurs
Pension de réversion : dans quels cas son montant peut-il être révisé ?
L’invraisemblable erreur de l'assurance retraite qui envoie des centaines de courriers à un particulier
Retraite : ce que vous pouvez perdre sur votre pension française en travaillant à l’étranger