La bourse ferme dans 1 h 17 min
  • CAC 40

    6 176,97
    +7,56 (+0,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 971,78
    -7,06 (-0,18 %)
     
  • Dow Jones

    33 708,49
    -92,11 (-0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0010 (+0,0834 %)
     
  • Gold future

    1 732,90
    -11,90 (-0,68 %)
     
  • BTC-EUR

    50 594,64
    +191,91 (+0,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 288,97
    -5,61 (-0,43 %)
     
  • Pétrole WTI

    60,38
    +1,06 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 249,39
    +15,23 (+0,10 %)
     
  • FTSE 100

    6 901,80
    -13,95 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 824,66
    -75,53 (-0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 120,61
    -8,19 (-0,20 %)
     
  • Nikkei 225

    29 538,73
    -229,33 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    28 453,28
    -245,52 (-0,86 %)
     
  • GBP/USD

    1,3747
    +0,0042 (+0,3052 %)
     

Qui est Arora Akanksha, la Canadienne qui veut être la première femme patronne de l'ONU?

·2 min de lecture

PORTRAIT - Celle qui vient de postuler pour être la première femme secrétaire générale des Nations Unies, est depuis deux semaines la coqueluche des médias d'Amérique du Nord. Elle a accordé à Challenges son premier entretien à la presse française.

C’est sa première interview à la presse française. Rendez-vous a été pris depuis une semaine. Arora Akanksha, 34 ans, est claire, carrée, hyperorganisée. Une femme au caractère bien trempé. Depuis fin février, elle enchaîne les entretiens avec les journalistes américains et canadiens, ainsi que les visioconférences. "Le 8 mars, je n’ai pas touché terre", s’exclame celle qui vient officiellement de postuler à la direction des . Elle est la première de la génération des Millienials à candidater au plus haut poste de la Maison de verre. Elle est aussi la première à défier un secrétaire général en lice pour un second mandat: le portugais Antonio Guterres, qui a plus du double de son âge. Un pari culotté pour cette femme qui n’a aucune expérience diplomatique, mais qui se prépare comme un marathonien depuis deux ans. Et qui croit en sa bonne étoile.

Lire aussi

En internat d'excellence à 9 ans

Qui est Arora Akanksha ? Née en Inde de parents médecins, elle a passé sa prime enfance en Arabie saoudite, avant d’être envoyée à 9 ans dans un pensionnat d’excellence. "Ça vous forge le caractère", pointe-t-elle. A dix-huit ans, elle arrive au Canada, où elle acquiert la nationalité. Elle y entame des études d’économie et de gestion, en multipliant les petits boulots. Elle est notamment chargée de prendre des notes pour les étudiants handicapés. "J’ai pu suivre toutes sortes de cours : droit, architecture, grec ancien. Ça m’a ouvert de larges horizons," commente celle qui se présente volontiers comme un bourreau de travail.

C’est à cette époque qu’elle découvre le discours que Steve Jobs a prononcé à Stanford en 2005. "Ayez le courage de suivre votre cœur et votre intuition. L’un et l’autre savent ce que vous voulez réellement devenir." Elle est "électrisée. Depuis j’y pense presque tous les jours", confie-t-elle, encore troublée par ce jour d’octobre 2011, où elle a suffisamment économisé pour pouvoir s’offrir son premier MacBook Air: "J’ai appris sa mort en sortant du magasin." [...]

Lire la suite sur challenges.fr