La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    47 609,15
    -4 625,16 (-8,85 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Arnaud Lagardère accusé par des salariés de “sacrifier” Lagardère sur “l’autel du rétablissement de sa situation financière”

·1 min de lecture

Lagardère n'a-t-il aucune stratégie ? C'est du moins de ce pensent certains salariés du géant des médias, qui tirent à boulets rouges sur l'héritier Arnaud Lagardère. "Ohé!... Arnaud Lagardère, où êtes-vous?" Dans une lettre ouverte l'exhortant à réagir après l'éviction du PDG de Hachette Livre, des salariés du groupe d'édition et de distribution interpellent leur patron, dont "le silence depuis un an (...) donne l’impression d’une fin de parcours". "L’épidémie de Covid a bon dos: l’irruption d’un virus - fût-il planétaire - ne peut justifier l’absence de stratégie", dénoncent-ils.

Le groupe, entraîné par ses boutiques en gares et aéroports, a perdu 660 millions d'euros en 2020. Et annoncé en début de semaine l'éviction du PDG de Hachette Livre, Arnaud Nourry. "Arnaud Nourry paye ses prises de positions récentes contre la perspective d’un démantèlement", affirment les représentants des salariés (CFDT, SNJ, CGT, CFE-CGC, CFTC, FO) au comité de groupe. "Perspective qui, malheureusement, prend corps: plus rien ne semble s'opposer désormais aux emplettes que Vincent Bolloré rêve de faire au sein d'Hachette pour garnir le panier de sa filiale Editis", ajoutent-ils.

A lire aussi - Arnaud Lagardère : “Je veux garder les commandes opérationnelles”

L'homme d'affaires Vincent Bolloré contrôle le géant des médias Vivendi (Canal+, Editis, Havas), devenu l'année dernière premier actionnaire du groupe Lagardère, avec en ligne de mire l'acquisition d'Europe 1 ou de parties d'Hachette (qui détient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

SFR (Altice) risque de sabrer 2000 emplois, la CFDT dénonce "une utilisation cynique et opportuniste" de la crise
Carrefour fait un carton sur le e-commerce bio avec Greenweez
Fnac Darty devrait générer beaucoup de cash : le conseil Bourse du jour
Une compagnie aérienne japonaise propose un repas à 450 euros… sur un parking !
Le vaccin Covid-19 de Pfizer efficace contre le variant d’Afrique du Sud