La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 595,71
    -250,48 (-1,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Arnaques : des escrocs se font passer pour votre région ou votre département

BullRun/Adobe Stock

Attention, une nouvelle arnaque sévit actuellement dans les Hauts-de-France et dans le Val-de-Marne. Comme le relatent BFMTV et Midi Libre, des SMS vous proposant des solutions pour réduire votre consommation énergétique seraient envoyés par des escrocs se faisant passer pour votre département ou votre région. "La région Hauts-de-France vous permet d’économiser plus de 70 % sur votre consommation énergétique, en cliquant ici", peut-on ainsi lire.

Sauf qu'il ne s'agit pas d'un SMS de votre région, mais bel et bien d'une tentative d’hameçonnage. En cliquant sur ce lien, les pirates espèrent recueillir vos données personnelles ainsi que vos coordonnées bancaires. Face à la recrudescence de ce type de SMS ces derniers jours, la région Hauts-de-France a tenu à mettre en garde ses habitants, sur les réseaux sociaux. "Alerte arnaque. Usurpation d'identité de la région Hauts-de-France en cours. Si vous recevez ce SMS, veuillez ne pas y donner suite, c'est une fausse information. Soyez vigilants et partagez cette information autour de vous".

Le département du Val-de-Marne a également mis en garde ses administrés après avoir constaté une "utilisation frauduleuse du nom / logo du Conseil départemental" pour de "fausses publications sur les réseaux sociaux, de faux prospectus publicitaires, du démarchage téléphonique..."

Comme le rappelle BFMTV, pour éviter de tomber dans le piège, il est important de toujours vérifier l'expéditeur du SMS ou du mail. Les diffusions officielles ne commencent (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

PEE, Perco : les bons plans pour optimiser votre épargne salariale
Chèque bois : les conditions pour en bénéficier dès ce mardi
La baisse du cours de l’or et des cryptos devrait continuer en 2023
Assurance vie, PER : le taux du fonds euros de votre contrat devrait grimper
Formulaire de compensation SNCF : vous avez 6 mois pour faire la demande