Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,55 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,43 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    40 109,23
    +198,41 (+0,50 %)
     
  • EUR/USD

    1,0858
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    16 595,97
    +6,53 (+0,04 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 253,38
    +4 223,44 (+7,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     

Arnaques bancaires : attention aux fraudes par manipulation sur les paiements en ligne

Liubomyr Vorona / Getty

628 millions d’euros : c’est le montant des fraudes aux moyens de paiement au premier semestre 2023, selon la Banque de France. Parmi elles, les arnaques par manipulation sont devenues particulièrement préoccupantes pour l’institution, qui présentait ce jeudi 25 janvier ses statistiques concernant le 1er semestre 2023. Si ce stratagème ne constitue «que» 16% du nombre total de fraudes chaque année, il constitue à lui seul 40% des montants de fraude aux moyens de paiement annuels en France, soit 204 millions d’euros sur les six premiers mois de l’année 2023. Des chiffres qui incitent la Banque de France à appeler les usagers à redoubler de vigilance.

Car la technique des fraudes à la manipulation est bien méthodique. D’abord, la victime reçoit un e-mail ou un SMS qui usurpe l’identité de sa banque ou d’un service public. Souvent, le message contient des malwares (virus) qui permettent aux fraudeurs de collecter des informations personnelles qui serviront dans un deuxième temps, lors de la prise de contact.

Les fraudeurs se font alors passer pour un conseiller bancaire auprès de leur victime, prétextant par exemple l’annulation d’une opération frauduleuse. C’est alors que le piège se referme sur la victime, qui transmet ses coordonnées bancaires ou valide l’ajout de sa carte bancaire sur le téléphone du fraudeur. Une pratique «particulièrement dangereuse» pour Julien Lasalle, puisque «l’usager est fraudé au moment où il croit pourtant s’en protéger.»

Face à cela, la Banque de France (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt sur la fortune immobilière : des contrôles à intensifier pour limiter la fraude, selon la Cour des comptes
Succession : ces 5 erreurs à éviter en rédigeant votre testament
LEP : pouvez-vous ouvrir un Livret d'épargne populaire en 2024, même avec des revenus élevés ?
Assurance vie : les solutions pour battre le taux d’intérêt du Livret A en 2024
SCPI : le rendement canon distribué par Remake Live en 2023