La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 263,75
    -215,85 (-0,63 %)
     
  • Nasdaq

    14 107,30
    +37,87 (+0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2130
    +0,0023 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    33 535,14
    +3 664,84 (+12,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 010,27
    +41,43 (+4,28 %)
     
  • S&P 500

    4 236,93
    -10,51 (-0,25 %)
     

Les arnaques au bitcoin et aux cryptomonnaies repartent à la hausse, voici comment les éviter

·1 min de lecture

L'engouement autour des cryptomonnaies ne se dément pas. Chaque jour ou presque, de nouveaux projets émergent dans cet écosystème. Et les cours grimpent à une vitesse folle depuis le début de l'année 2021. De quoi susciter l'intérêt des investisseurs et des spéculateurs. Mais aussi de personnes malintentionnées, profitant de la tendance actuelle pour appâter les internautes, leur faire de fausses promesses et les arnaquer au bout du compte. 

"Les arnaques prennent souvent la forme de plateformes qui n'existent pas. Cela démarre en général par une bannière publicitaire et de l'hameçonnage, sur les réseaux sociaux ou par mail", précise Claire Castanet, directrice des relations avec les épargnants à l'Autorité des marchés financiers (AMF). Souvent, des noms de célébrités issues du monde de la télévision ou du sport sont mises en avant, "avec parfois de faux compte-rendu d'émissions télé", souligne-t-elle. 

À lire aussi — Ether, litecoin, elrond... ces cryptomonnaies alternatives au bitcoin

L'escroc donne l'impression d'une organisation structurée

L'objectif de l'escroc est d'amener l'internaute à remplir un questionnaire pour lequel il doit renseigner des informations personnelles, et notamment le numéro de téléphone. "Cela permet ensuite un échange direct et de déployer des techniques de manipulation." La personne à l'origine de l'arnaque va tout faire pour essayer de convaincre son interlocuteur et le mettre en confiance. Il pourra paraître très sérieux.

Mais ensuite, il demandera un premier virement, souvent une somme peu élevée. "Les (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Les géants WarnerMedia et Discovery seraient sur le point de fusionner
Les femmes ne sont pas toujours recrutées sur les mêmes critères que les hommes
L'Espagne annonce un pass sanitaire en juin et va pouvoir accueillir les touristes
Pourquoi Disney+ déçoit Wall Street pour la première fois
Les revenus de Coinbase ont triplé en un seul trimestre, reflétant la frénésie autour des cryptomonnaies