La bourse ferme dans 10 min
  • CAC 40

    7 121,76
    -112,18 (-1,55 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 198,61
    -59,37 (-1,39 %)
     
  • Dow Jones

    33 865,06
    -60,95 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    -0,0057 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 879,50
    +2,90 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    21 502,58
    -153,07 (-0,71 %)
     
  • CMC Crypto 200

    530,41
    +5,28 (+1,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,75
    -0,64 (-0,87 %)
     
  • DAX

    15 332,16
    -144,27 (-0,93 %)
     
  • FTSE 100

    7 830,19
    -71,61 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    11 942,42
    -64,54 (-0,54 %)
     
  • S&P 500

    4 118,92
    -17,56 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 693,65
    +184,19 (+0,67 %)
     
  • HANG SENG

    21 222,16
    -438,31 (-2,02 %)
     
  • GBP/USD

    1,2025
    -0,0031 (-0,26 %)
     

Les arnaques aux amendes de stationnement se multiplient

Julien Sarboraria

Attention, une arnaque sévit depuis plusieurs mois. Des SMS frauduleux indiquant un prétendu "retard de paiement" d'une amende pour stationnement seraient régulièrement envoyés par des escrocs. L’Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) a tenu à mettre en garde les Français face à une recrudescence de ce type de SMS, rapporte BFMTV.

Avec en tête "Info ANTAI", le message précise le montant de l'amende due, le numéro de dossier, ainsi que le lien vers le dossier d'infraction du type "suivi-dossier-antai.com" ou "dossier-antai-gouv.info". Sauf qu'il ne s'agit pas d'un SMS de l'ANTAI, mais bel et bien d'une tentative d’hameçonnage. En cliquant sur ce lien, les pirates espèrent recueillir vos données personnelles ainsi que vos coordonnées bancaires.

Face à la recrudescence de ce type de SMS frauduleux, l'ANTAI met en garde les Français. "Ne communiquez jamais d’informations sensibles par messagerie ou téléphone : aucune administration ne vous demandera vos données bancaires ou vos mots de passe par message électronique ou par téléphone", rappelle l'agence.

Pour éviter de tomber dans le piège, il est important de toujours vérifier l'expéditeur du SMS ou du mail. Les diffusions officielles ne commencent jamais par 06 ou 07. Les formulations et l'orthographe employées peuvent également mettre la puce à l'oreille. Par ailleurs, il est primordial de ne jamais communiquer ses données bancaires à une tierce personne. Pour rappel, il est possible de signaler les arnaques (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP, LCL, Société générale... Les banques les plus chères en 2023
L’incroyable somme perdue chaque année par les Français sur leurs Tickets Restaurant
La mesure du déblocage exceptionnel de l’épargne salariale n’a pas fonctionné
Quel devoir de conseil pour une banque en matière d'assurance de prêt ?
Les placements qui vont rapporter en 2023 et ceux à éviter