La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 014,16
    +137,19 (+0,40 %)
     
  • Nasdaq

    14 246,43
    +104,95 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    28 884,13
    +873,20 (+3,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1955
    +0,0030 (+0,25 %)
     
  • HANG SENG

    28 309,76
    -179,24 (-0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    27 246,87
    -292,50 (-1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    775,44
    -18,88 (-2,38 %)
     
  • S&P 500

    4 251,81
    +27,02 (+0,64 %)
     

Arnaque : non, Orange ne rembourse pas les pannes survenues pendant le confinement

·1 min de lecture

Les arnaques de type pishing se multiplient. La dernière en date sévit auprès des abonnés d'Orange. Plusieurs d'entre eux, dont le journaliste de France 2 Julien Cholin, affirment avoir reçu un SMS de l'opérateur leur proposant une indemnisation pour "les pannes survenues pendant le confinement". Mais il n'en est rien. Si le lien présent dans le message renvoie vers un site baptisé "compte orange", plus vrai que nature, il s'agit bien d'une arnaque.

Une fois sur ce site, on vous demande de rentrer vos informations personnelles ainsi que vos coordonnées bancaires pour obtenir la fameuse indemnisation. Surtout, ne le faites pas. L'arnaque, signalée par Julien Cholin sur Twitter, captures d'écran à l'appui, a été commentée par d'autres internautes et abonnés d'Orange, ayant eux aussi reçu ce SMS frauduleux.

>> A lire aussi - Les arnaques au numéro surtaxé ne faiblissent pas

Orange pour sa part a indiqué que des équipes avaient été chargées de s'occuper de ce problème. "En cas de besoin à l'avenir, pour identifier et signaler un spam ou une tentative de pishing, je vous invite à aller sur https://33700.fr", ajoute l'opérateur sur Twitter. Cette plateforme a été créée par la FFTélécoms pour signaler les numéros litigieux. Pour rappel, il est fortement déconseillé de communiquer ses coordonnées bancaires en ligne. Par ailleurs, il est indispensable de bien vérifier que l'URL du site sur lequel vous êtes redirigé comporte bien la mention "la connexion est sécurisée".

>> A lire aussi - (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Impôt sur le revenu : les abandons de loyers déductibles jusqu’à fin 2021
Discothèques : les collectivités locales pourront les exonérer de taxe foncière cette année
AAH : contre la déconjugalisation, le gouvernement propose une solution bis
Les arnaques au numéro surtaxé ne faiblissent pas
Suppression des taxes funéraires : autopsie d’une mesure qui pourrait faire grimper le prix des concessions

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles