La bourse ferme dans 6 h 51 min
  • CAC 40

    7 086,65
    +4,23 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 170,43
    +6,98 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0887
    +0,0021 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 939,80
    -5,50 (-0,28 %)
     
  • BTC-EUR

    21 152,70
    -52,40 (-0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,03
    +0,16 (+0,20 %)
     
  • DAX

    15 119,82
    -8,45 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 782,51
    +10,81 (+0,14 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    22 072,18
    +229,85 (+1,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,2316
    -0,0000 (-0,00 %)
     

Arnaque aux NFT : un développeur français arrêté à New York, accusé d'avoir détourné des millions de dollars

Sashkin/Adobe Stock

Une arnaque qui aurait coûté à ses victimes près de 3 millions de dollars : voilà pourquoi un informaticien français de 24 ans a été arrêté à l’aéroport John F. Kennedy de New-York aux États-Unis, dans la soirée du mercredi 4 janvier 2023. Les autorités le soupçonnent d'avoir monté une escroquerie aux NFT, ces titres de propriété numériques émis par une blockchain et associés à un actif numérique, précise le communiqué du ministère de la Justice américain, le jeudi 5 janvier. Le jeune homme aurait vendu à plusieurs acheteurs sa collection de NFT Mutant Ape Planet, pour un montant de 2,9 millions de dollars en cryptos (soit 2,72 millions d'euros). L'informaticien s'est inspiré du Mutant Ape Yacht Club, une collection dont les NFT valent des millions d’euros, pour créer sa collection en janvier 2022.

Les jetons fongibles vendus par le Français sur la blockchain Ethereum coûtaient environ 468 dollars chacun lors du lancement de la collection. Ils devaient donner accès à des opportunités d’investissement, des cadeaux, voire des promotions exclusives, peut-on lire dans la plainte du ministère de la Justice. Problème : une fois l'acte d'achat réalisé, les nouveaux acquéreurs n'auraient jamais vu la couleur de ces "avantages". Pire, le Français aurait rompu toute communication avec ces derniers, réalisant ce qu'on appelle un "rug pull", une arnaque qui consiste à attirer des acheteurs avec des promesses d'obtenir plein d'avantages en achetant des NFT. Mais, une fois le titre acheté, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Influenceurs : bientôt un code de bonne conduite mis en place par le gouvernement ?
Réforme des retraites : "la responsabilité" des Républicains saluée par le gouvernement
Le géant bancaire Wells Fargo licencie un de ses hauts cadres qui aurait... uriné sur une septuagénaire
Réforme des retraites : le patron des Républicains prêt à "voter une réforme juste"
Réforme des retraites : un "no deal" avec la CFDT en cas de report de l'âge légal