La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 322,39
    +59,02 (+0,81 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 315,05
    +29,63 (+0,69 %)
     
  • Dow Jones

    33 274,15
    +415,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0851
    -0,0058 (-0,53 %)
     
  • Gold future

    1 988,00
    -9,70 (-0,49 %)
     
  • Bitcoin EUR

    26 191,69
    +374,16 (+1,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    621,50
    +7,29 (+1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    75,59
    +1,22 (+1,64 %)
     
  • DAX

    15 628,84
    +106,44 (+0,69 %)
     
  • FTSE 100

    7 631,74
    +11,31 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    12 221,91
    +208,43 (+1,74 %)
     
  • S&P 500

    4 109,31
    +58,48 (+1,44 %)
     
  • Nikkei 225

    28 041,48
    +258,55 (+0,93 %)
     
  • HANG SENG

    20 400,11
    +90,98 (+0,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2331
    -0,0059 (-0,48 %)
     

Arnaque aux locations de vacances : la condamnation d’Abritel ouvre la voie aux indemnisations

Aydinmutlu / Getty Images

Amandine* peut enfin laisser derrière elle son pire souvenir de vacances. Il y a deux ans, cette retraitée cherche une maison à louer dans le Pays basque, pour elle et six membres de sa famille, en prévision de futures vacances d’été. “Je trouve alors sur Abritel une location disponible pour une durée de deux semaines”, nous raconte-t-elle. “Je lis le petit pavé de l’annonce, qui nous explique comment contacter par mail le propriétaire présumé.” C’est le début d’un cauchemar qui va durer deux ans, et lui coûter 5.400 euros.

Car le prétendu propriétaire, vraisemblablement basé à Hong Kong d’après les investigations menées a posteriori, est un escroc. Ne se doutant de rien, Amandine contacte l’auteur de l’annonce. Plusieurs échanges de mails s’ensuivent entre la retraitée et le présumé propriétaire. “Je lui demande où est localisée la maison, si elle est disponible pour le mois d’août. Les allers et retours par mail durent un certain temps”, se souvient-elle.

Très formels, les messages de l’escroc imitent malheureusement dans les moindres détails les communications émises via une plateforme telle qu’Abritel. Amandine l’ignore encore, mais en réalité, ses échanges ne transitent pourtant pas par la messagerie interne sécurisée du site. La dextérité de l’escroc et son sens du détail sont convaincants : ses retours font apparaître le logo du site, proviennent d’une adresse mail similaire et reprennent un numéro de Siret s’apparentant à celui de la plateforme. L’imposteur lui adresse (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Immobilier : vers un recul des prix en Île-de-France ?
Comment accélérer une demande de logement social ?
Résidences secondaires : cette célèbre ville côtière augmente ses taxes au profit de ses habitants
Dépassement de loyer à Paris : voici les arrondissements les plus touchés par les signalements
Audit énergétique : comment fiabiliser le futur diagnostic indispensable aux vendeurs ?