Marchés français ouverture 3 h 55 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 107,98
    +89,65 (+0,31 %)
     
  • EUR/USD

    1,1923
    +0,0013 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 692,09
    +133,50 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    31 712,09
    -1 049,82 (-3,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    938,24
    -31,63 (-3,26 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Arnaque à l’impôt : attention à ce faux mail qui vous promet un remboursement

·2 min de lecture
Arnaque à l’impôt : attention à ce faux mail qui vous promet un remboursement

Comme tous les ans à la même époque, des escrocs se faisant passer pour l'administration fiscale tentent d’exhorter de l’argent aux plus vulnérables en leur promettant de l’argent.

Vous avez peut-être passé une partie du week-end prolongé de l’Ascension à vous prendre la tête à remplir la déclaration de revenus. Pour les Français vivant dans un numéro de département compris entre le 01 (Ain) et le 19 (Corrèze), le temps presse : la date limite étant fixée au 26 mai, 23h59. Dans tous les cas, il convient de rester sur ses gardes notamment si vous recevez un mail de l’administration fiscale. Un contribuable ayant reçu plusieurs mails frauduleux des impôts promettant un remboursement a alerté CyberGuerre. Il n’est sans doute pas le seul.

VIDÉO - Une déclaration de revenus sous le signe de la crise sanitaire

Le mail, qui provient d'une adresse mail intitulée ne_pas_repondre@dgfipfinances.gouv.fr, dit envoyer "une lettre d'information de votre status sur impots.gouv.fr". Ici, la faute d’orthographe au mot statut doit vous mettre en alerte pour glisser directement ce mail dans votre corbeille. "Après les derniers calculs de vos droits, nous vous annonçons que vous êtes admissible à recevoir un remboursement sur la carte enregistrée sur votre espace client", ajoute le message. Objectif des escrocs : vous renvoyer sur un lien vous obligeant à enregistrer vos coordonnées bancaires pour obtenir le soi-disant remboursement. Évidemment, les 490 euros promis n’arriveront jamais sur votre compte bancaire.

Des signes doivent vous alerter

Si la charte graphique du site des impôts est bel et bien respectée et peut susciter la confusion, CyberGuerre rappelle que certains éléments doivent tout de même mettre la puce à l’oreille. Le vocabulaire ("espace client" au lieu "d'espace personnel"), les fautes de grammaire et le nom de l’expéditeur (contact@dgfipservicepublic.org) sont autant d’indices qui doivent vous alerter.

Pour ceux qui se sont fait berner par cette ruse de phishing, pas de panique. Commencez par changer vos identifiants de connexion le plus rapidement possible. Vous avez communiqué vos coordonnées bancaires ? Il est recommandé de faire rapidement opposition auprès de sa banque.

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles