La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    39 107,46
    -1 965,11 (-4,78 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Arnaque : attention aux appels des faux techniciens d'Orange

·3 min de lecture
De plus en plus répandue, l'arnaque vise des clients de l'opérateur Orange (REUTERS/Toby Melville)

Plusieurs abonnés Orange ont été victimes ces dernières semaines d'arnaques similaires, orchestrées par des individus se faisant passer pour des salariés de l'opérateur.

L'UFC-Que Choisir s'inquiète d'une recrudescence de ce type d'escroquerie ces dernières semaines. Dans un article publié ce lundi, l'association de défense des consommateurs tire la sonnette d'alarme au sujet d'une arnaque au numéro de téléphone surtaxé, qui cible les clients de l'opérateur mobile Orange.

Le 25 mars dernier, une Normande âgée de 88 ans a ainsi été délestée de plus de 350 euros par des escrocs qui l'ont contactée en se faisant passer pour des techniciens d'Orange. L'octogénaire a été invitée à rappeler un numéro de téléphone fourni par une prétendue salariée de l'opérateur, dans le but de "procéder à des vérifications sur sa ligne".

L'arnaqueuse met sa victime en confiance

Comme l'explique l'UFC-Que Choisir, l'arnaqueuse a su gagner la confiance de sa victime, car elle "semblait tout savoir de ses abonnements télécom". La vieille dame a donc tout naturellement suivi les instructions qu'elle lui donnait et a rappelé le numéro en question.

"Après 40 minutes passées à attendre, elle a fini par raccrocher, raconte la fille de la victime, citée par l'UFC-Que Choisir, mais la personne l’a rappelée et lui a demandé de bien rester en ligne. Elle lui a assuré que tout était gratuit. Elle lui a même fait peur en lui disant que si elle ne s’exécutait pas, ils lui couperaient son téléphone et la télévision."

VIDÉO : Épargne : comment fonctionnent les arnaques aux "faux livrets" ?

Des appels surtaxés vers différents pays africains

La prétendue technicienne d'Orange a d'ailleurs répété la manœuvre les jours suivants, faisant finalement passer six appels à l'octogénaire en moins de 72 heures. Quelques jours plus tard, la vieille dame constatait cependant les dégâts : sa facture Orange affichait ainsi un montant hors-forfait de 355 euros !

La combine orchestrée par les escrocs consiste ainsi à pousser des abonnés Orange à appeler des numéros surtaxés, renvoyant vers différents pays d'Afrique (Lesotho, Libéria, Burundi). Les malfaiteurs peuvent ensuite "récupérer une partie de l’argent facturé grâce au système de reversement", comme le précise l'UFC-Que Choisir.

Peu de recours pour les victimes

Affirmant que ce type d'arnaques s'est largement répandu ces derniers mois (Orange indique que leur nombre a été multiplié par trois), l'association met en garde les abonnés contre ce type de pratique, qui ne laisse que peu de recours à la victime une fois l'appel passé, même si Orange peut procéder à des dédommagements dans certaines conditions.

Pour éviter de se faire avoir, l'UFC-Que Choisir conseille notamment aux personnes recevant ce genre d'appels douteux de contacter le service client de leur opérateur dans la foulée et avant toute autre action, afin de vérifier qu'il ne s'agit pas d'une arnaque.

Ce contenu peut également vous intéresser :