Marchés français ouverture 7 min
  • Dow Jones

    29 638,64
    -271,73 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    12 198,74
    -7,11 (-0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 787,54
    +353,92 (+1,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,1975
    +0,0040 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 560,89
    +219,40 (+0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    16 206,60
    -182,44 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    381,87
    +17,28 (+4,74 %)
     
  • S&P 500

    3 621,63
    -16,72 (-0,46 %)
     

Gare à cette arnaque qui plane sur votre facture d’électricité

Cyprien Tardieu
·1 min de lecture
Gare à cette arnaque qui plane sur votre facture d’électricité
Gare à cette arnaque qui plane sur votre facture d’électricité

À cause d’un décret publié le 30 octobre dernier, des petits malins pourraient en profiter pour relancer une arnaque bien connue.

Méfiez-vous, cette escroquerie revient en force. Sur son site internet, UFC Que-Choisir met en garde les Français contre “le retour de l’arnaque au remboursement de la CSPE”. La ficelle est un peu grosse. Des personnes mal intentionnées vous passent un coup de fil pour vous garantir le remboursement de la CSPE (contribution au service public de l’électricité), une taxe qui gonfle votre facture d’électricité.

“Un ménage qui consomme 5 000 kWh par an paie ainsi 135 € de CSPE”, affirme l’association de consommateurs. Un montant non négligeable. Ainsi, les escrocs utilisent ces arguments pour obtenir un rendez-vous à domicile et arnaquer leurs victimes. “Tous ceux qui vous font miroiter un possible remboursement sont des escrocs”, insiste UFC-Que Choisir.

Les escrocs pourraient être tentés

“Le remboursement potentiel d’une petite fraction de la CSPE concerne les seules années 2009 à 2015”, nuance l’association. “Pour y prétendre, il faudrait avoir fait la demande au plus tard le 31 décembre de l’année succédant au paiement contesté.”

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Après avoir déjà prévenu les Français il y a près de deux ans, UFC Que-Choisir récidive cette semaine à cause d’un décret qui “met en place les modalités de traitement des demandes de remboursement des fractions de CSPE concernées par cette décision du Conseil d’État”. En clair, les escrocs pourraient se servir de ce texte pour appuyer leur argumentaire bien qu’un remboursement de la CSPE soit toujours hors de propos.

En cas de doute sur l’interlocuteur au bout du fil, rapprochez-vous du service client de votre fournisseur énergie.

Ce contenu peut également vous intéresser :