Marchés français ouverture 46 min
  • Dow Jones

    34 269,16
    -473,66 (-1,36 %)
     
  • Nasdaq

    13 389,43
    -12,43 (-0,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 196,27
    -412,32 (-1,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,2132
    -0,0021 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 042,60
    +28,79 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    47 178,78
    +1 449,25 (+3,17 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 551,97
    +1 309,29 (+539,51 %)
     
  • S&P 500

    4 152,10
    -36,33 (-0,87 %)
     

Il tente de faire chanter des députés et envoie son RIB pour le paiement

·2 min de lecture
La police n'a eu aucun mal à retrouver la trace de l'aspirant maître chanteur (Photo : PHILIPPE HUGUEN/AFP via Getty Images)

Un jeune homme de 26 ans fait l'objet d'une hospitalisation d'office dans le Var, après avoir tenté d'extorquer de l'argent à 600 personnes, dont plusieurs élus, sans prendre la peine de dissimuler son identité.

A-t-il sincèrement cru que sa combine pouvait marcher ? Un jeune homme de 26 ans a été interpellé ce jeudi à son domicile situé à Fréjus (Var), suite à son implication présumée dans une affaire de tentative d'extorsion de fonds. D'après France Bleu Provence, ce sont ainsi pas moins de 600 personnes qui ont reçu ces dernières semaines plusieurs mails leur réclamant le versement d'une somme d'argent.

Comme le précise le média radiophonique local, les cibles de la tentative de chantage, parmi lesquels figurent plusieurs députés varois, ont toutes reçu les mêmes messages. L'expéditeur réclame à chaque fois que lui soit envoyée une somme de 100 millions d'euros, sans préciser si celle-ci doit être versée par chaque personne ayant reçu le mail ou s'il s'agit d'un montant total à atteindre par des versements cumulés.

Des "menaces formulées à demi-mot"

L'aspirant maître chanteur a en tout cas menacé ses cibles de représailles s'ils ne payaient pas. Pas sûr, cependant, qu'il ait réussi à obtenir l'effet escompté, car il s'agissait selon France Bleu de "menaces formulées à demi-mot et donc pas de façon très explicite". Un peu comme si l'auteur du message ne savait pas lui-même ce qu'il ferait en cas de non paiement.

Contactés par plusieurs personnes ayant reçu le message, la police n'a toutefois pas eu beaucoup de mal à retrouver son auteur. Et pour cause, celui-ci avait pris soin de joindre un RIB à chacun des mails envoyés... et donc donné son identité à toutes ses victimes potentielles. Ce dernier élément pour le moins déconcertant a sans doute motivé les policiers à faire passer une expertise psychiatrique au jeune homme, à l'issue de laquelle le médecin a décidé de l'hospitaliser d'office.

Ce contenu peut également vous intéresser :