La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 272,33
    -82,04 (-0,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Arnaque : attention si vous attendez une livraison DHL

L’arnaque désormais bien connue de l’hameçonnage aux faux colis connaît désormais une nouvelle déclinaison, repérée par nos confrères de Tech Radar. Les chercheurs en cybersécurité de Trustwave SpiderLabs ont récemment découvert une nouvelle campagne de phishing. Si vous attendez un colis livré par DHL, prenez garde. Des escrocs ont mis en place un faux site, très semblable à celui du transporteur, pour piéger leurs victimes.

La méthode est bien rodée : tout commence par un mail vous signalant que la livraison de votre colis rencontre quelques difficultés. On vous invite alors à cliquer sur un lien qui vous redirige vers un faux site semblable à celui de l'entreprise. Un chat se lance alors pour tenter de résoudre votre problème. Les premières questions posées concernent les informations concernant votre colis, avant d'en venir aux données de connexions et même aux coordonnées bancaires.

L'arnaqueur derrière cette campagne de phishing n'a pas fait les choses à moitié puisqu'avant de donner leurs informations de connexion DHL, les victimes doivent passer par un prétendu système de sécurité. L'utilisateur doit ensuite générer un mot de passe à usage unique, puis est invité à saisir un code reçu par SMS. Sauf qu'à aucun moment le numéro de téléphone de la victime n'est demandé. En réalité, peu importe le code saisi, le processus est complété. Après avoir reçu un message "code de sécurité invalide" quatre fois, les chercheurs cybersécurité de Trustwave SpiderLabs ont été redirigés (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Déclaration de revenus : date limite en vue, attention à la pénalité de retard
Sur Facebook, attention à l’arnaque aux billets gratuits de Ryanair
Comptes bancaires, contrats d'assurance vie à l’étranger : une obligation déclarative à ne pas négliger
Elle passe à côté d'une jolie somme en jouant au Loto plutôt qu'à l'Euromillions
Gaz : une lettre de l’Etat vous conseille de quitter les tarifs réglementés mais ne vous précipitez pas

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles