Marchés français ouverture 1 h 39 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 162,83
    -120,20 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,0363
    -0,0042 (-0,40 %)
     
  • HANG SENG

    17 196,29
    -377,29 (-2,15 %)
     
  • BTC-EUR

    15 603,34
    -509,15 (-3,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    378,72
    -3,93 (-1,03 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Arnaque aux assurances : après 237 faux sinistres, il devra rembourser une fortune

Adobe Stock

C'est un vaste système d'escroquerie qui a été mis au jour au bout de six années. Comme l'explique Le Parisien, un sexagénaire réussissait à berner les compagnies d'assurance en déclarant de faux sinistres. Comment s'y prenait-il ? Il achetait des appartements en nombre via des SCI (Sociétés civiles immobilières). Au total, selon nos confrères, l'escroc en avait ouvert pas moins de 22. Des SCI qui lui permettaient d'investir et surtout d'emprunter auprès des banques ; il était parvenu à acheter 160 appartements.

Pour ne pas se faire repérer par les différents organismes, il avait aussi en sa possession 31 fausses cartes d'identité, réalisait de faux procès-verbaux. Ensuite, pendant six ans, il déclarait de faux sinistres auprès de compagnies d'assurance, qui lui permettaient de récupérer de l'argent afin de rembourser les banques. Le Parisien avance le chiffre d'une dette bancaire atteignant 3.314.000 euros. Jugé devant le tribunal correctionnel de Belfort, l'homme a expliqué au juge être "soumis à la pression des établissements bancaires pour rembourser ces prêts".

Son petit stratagème a finalement été découvert. L'homme a été condamné à six mois de prison ferme et 54 mois avec sursis. Il pourra néanmoins purger sa peine à domicile avec un bracelet électronique. Mais surtout, il a été condamné à une amende de 50.000 euros et à rembourser la somme énorme de plus d'un million d'euros à toutes les compagnies d'assurance flouées. Il doit aussi 700.000 euros aux banques et a vu tous (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Interdiction des chaudières fioul : pourquoi il est avantageux de changer de mode de chauffage
Crédit immobilier : la hausse du taux d’usure au 1er octobre, une bonne nouvelle (provisoire) pour les emprunteurs
Veuf et malade, il se fait soutirer ses économies
Ils pensaient faire construire leur maison de rêve, ils sont victimes d'une escroquerie
Voici l’impact d’une hausse des taux de crédit sur votre pouvoir d'achat immobilier