La bourse ferme dans 7 h 59 min
  • CAC 40

    6 637,39
    +21,04 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 153,08
    +20,41 (+0,49 %)
     
  • Dow Jones

    34 393,75
    -85,85 (-0,25 %)
     
  • EUR/USD

    1,2145
    +0,0022 (+0,18 %)
     
  • Gold future

    1 869,20
    +3,30 (+0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    33 188,74
    +66,04 (+0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 011,12
    +42,28 (+4,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,23
    +0,35 (+0,49 %)
     
  • DAX

    15 756,96
    +83,32 (+0,53 %)
     
  • FTSE 100

    7 159,86
    +13,18 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 174,14
    +104,72 (+0,74 %)
     
  • S&P 500

    4 255,15
    +7,71 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 441,30
    +279,50 (+0,96 %)
     
  • HANG SENG

    28 642,64
    -199,49 (-0,69 %)
     
  • GBP/USD

    1,4110
    +0,0002 (+0,01 %)
     

Cette arnaque à l’achat d’un vélo électrique pourrait faire des ravages

·2 min de lecture
Cette arnaque à l’achat d’un vélo électrique pourrait faire des ravages

Un vélo électrique à 2 euros ? Méfiez-vous, il s’agît sûrement d’une escroquerie vouée à dévaliser votre compte bancaire.

Le vélo confirme son statut de petite reine du déconfinement. Porté par le dynamisme des ventes de vélos à assistance électrique (VAE), le marché du cycle se porte comme un charme. Avec 514 672 unités vendues en 2020, le vélo électrique a progressé de 29% par rapport à l’année précédente d’après des chiffres officiels de l’observatoire du Cycle. Cet engouement pour ce moyen de transport idéal en temps de crise sanitaire n’a pas échappé aux escrocs, jamais à court d’imagination pour soutirer de l’argent à leurs victimes. La dernière arnaque en date concerne les vélos à assistance électrique de la marque VanMoof, met en garde UFC Que-Choisir.

VIDÉO - Le vélo électrique victime de son succès

Le phishing, encore et toujours

Pour commencer, les escrocs créent une fausse page officielle au nom de la marque néerlandaise VanMoof sur Facebook avec une photo de profil du géant Amazon. Un message épinglé en haut de la fausse page vient appâter l’internaute. "En raison de la liquidation d’un de nos entrepôts, nous donnons à tous les Français la possibilité d’obtenir un VanMoof S3 tout neuf avec une remise de 99%". Pour obtenir ce VAE à 2 euros au lieu de 1 999 euros, il suffit de participer à une enquête où vous sortirez forcément gagnant.

Le but final des pirates est toujours le même : vous forcer à remplir vos coordonnés personnelles et ensuite dérober vos numéros de carte bancaire pour vider votre compte. Une technique ô combien utilisée par les escrocs. Pour éviter pareille méprise, méfiez-vous si l’offre est trop belle. Comme le rappelle Que-Choisir, "ne confiez jamais vos coordonnées personnelles et numéros de carte bancaire via un lien vu sur les réseaux sociaux ou reçu par mail, SMS ou messagerie instantanée".

Ce contenu peut également vous intéresser :