La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    50 766,61
    -1 137,83 (-2,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Une arnaque à la baguette leur fait perdre des milliers d'euros

·1 min de lecture

Les boulangers et pâtissiers qui croient accéder à des marchés publics reçoivent finalement de faux chèques de banque de la part de leurs arnaqueurs.

On l'appelle "l'arnaque à la baguette". Depuis quelques mois, de nombreux professionnels du métier, boulangers ou pâtissiers, sont tombés dans le piège d'arnaqueurs qui n'ont guère eu pitié d'eux. L'histoire, qui a été révélée par le Dauphiné libéré, a touché de nombreux boulangers ardéchois et s'est étendue à toute la France. Mais "l'arnaque à la baguette, c'est quoi exactement ?" Les professionnels reçoivent des coups de fil de soi-disant centrales d'achats ou d'entreprises se présentant comme collecteur de marchés publics.

Elles proposent ensuite aux boulangers d'accéder à ces marchés leur promettant parfois de vendre des centaines de baguettes sur une année ou de pouvoir proposer leurs produits à des écoles ou collectivités. Interrogé par le Dauphiné libéré, le président du groupement professionnel des boulangeries et des pâtisseries d’Ardèche et vice-président de la confédération nationale (CNBPF), précise le modus operandi de l'escroquerie : "Ils leurs disent 'ça peut vous rapporter deux ou trois mille euros de plus par mois, vous devrez produire x baguettes par jour et les conditionner, etc'. Mais certains se laissent séduire et un contrat leur est proposé. Il est prévu qu'en terme de frais de dossier et de préparation, ils envoient un chèque de 3.900 euros", détaille Christian Martin.

>> A lire aussi - À Metz, des habitants dénoncent une arnaque à la “taxe Covid”

Faux chèque de banque

Si les professionnels sont parfois échaudés par cette proposition, de l'autre côté, on les rassure en leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

L’euro chute face au dollar, le Covid-19 inquiète en France, la vaccination dans l’UE inquiète
Face à la volatilité de la Bourse, Deliveroo vise moins haut pour son prix d’introduction
Accélérer la transition vers une industrie électronique 4.0.
La plus grande fortune de République tchèque meurt d’un accident d’hélicoptère
Amazon : après Martin Luther King, l’Alabama pourrait à nouveau “marquer l’Histoire”