La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1871
    -0,0025 (-0,21 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 229,89
    +1 477,40 (+4,38 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3906
    -0,0051 (-0,37 %)
     

Missiles hypersoniques : la Russie a pris une longueur d'avance sur les autres puissances

·1 min de lecture

L'Avangard, le Kinjal et maintenant le Zircon... La Russie fourbit ses armes hypersoniques et paraît, pour l'heure, loin devant les principales puissances du globe. Le pays a selon des experts une "longueur d'avance" en la matière, qu'elle pourrait utiliser comme levier de négociations sur le contrôle des armes. Capable de voler jusqu'à Mach 9 et d'une portée théorique de 1 000 km, le Zircon a été lancé avec succès depuis une frégate de la classe Amiral Gorchkov, lundi 19 juillet, lors d'un essai en mer Blanche.

Ce nouveau test réussi le rapproche de sa mise en service dans la marine russe, où il équipera des frégates et, à terme, des sous-marins nucléaires. Ce missile hypersonique fait partie des armes "invincibles" annoncées en grande pompe en 2018 par Vladimir Poutine, accompagnées d'un avertissement aux pays occidentaux: "Écoutez-nous maintenant!"

À lire aussi — La Russie a testé son nouveau missile hypersonique, l'une de ses armes 'invincibles'

Deux missiles similaires sont déjà en service : le missile Kinjal, qui équipe l'armée de l'air et surtout "l'arme absolue" du président russe, le planeur hypersonique Avangard. Pouvant emporter une charge nucléaire, il vole jusqu'à 33 000 km/h et change de façon imprévisible de cap ou d'altitude, le rendant quasiment impossible à intercepter. Des armes destinées "à intimider l'Occident", estime l'analyste indépendant Alexandre Golts, Vladimir Poutine ayant répété à plusieurs reprises que leur développement était une réponse au bouclier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'atterrisseur InSight de la NASA offre un aperçu sans précédent des entrailles de Mars
Le premier pont en acier imprimé en 3D au monde a été inauguré à Amsterdam
Le premier chasseur furtif chinois pour porte-avions voit le jour, mais un problème pèse encore sur lui
Un report du pass sanitaire au 30 septembre pour les salariés demandé par le Medef
La Chine inaugure le train le plus rapide au monde, qui peut atteindre une vitesse de 600 km/h

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles