Arkema : le revirement à Pierre-Bénite ne pèsera pas sur les comptes

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
ARKAF111,000,00
^REURUSD1 726,42+32,49

L'abandon du projet d'investissement de 70 millions d'euros à Pierre-Bénite n'aura pas d'impact significatif sur les comptes d'Arkema (Other OTC: ARKAF.PK - actualité) cette année. C'est la conclusion de Gilbert Dupont, après la confirmation de cette décision, en réponse à l'hostilité des salariés. Le PVDF "est un produit à forte valeur ajoutée sur un marché de niche, qui pourrait économiquement être produit sur d'autres zones que la France pour être vendu en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) ", explique le bureau d'études en évoquant la spécialité de l'usine et de son site d'approvisionnement, Saint-Auban. Le chimiste avait indiqué vendredi que les fonds pourraient être investis ailleurs, "aux Etats-Unis ou en Chine", ce que la CGT avait qualifié de "chantage". Le directeur général d'Arkema France a nuancé ces propos dans les colonnes du 'Figaro' ce matin en soulignant qu'aucune décision n'a encore été prise. Une réflexion est engagée pour trouver une alternative pour le site de Pierre-Bénite.

Le titre Arkema ne pâtit pas de la renonciation à cet investissement, puisqu'il gagne 1,8% à 72,79 euros en séance à Paris, en ligne avec la progression globale du marché.

Actualités relatives :