La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 792,40
    -14,50 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    22 679,22
    -219,27 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

ARKEMA : RÉSULTATS DU 2ÈME TRIMESTRE 2022

Excellents résultats du trimestre, confirmant le bien fondé de notre stratégie vers les Matériaux de Spécialités, et réalisés dans un contexte très inflationniste.

Augmentation de la guidance annuelle malgré un environnement macroéconomique plus incertain.

COLOMBES, France, July 29, 2022--(BUSINESS WIRE)--Regulatory News:

Arkema (Paris:AKE):

  • Chiffre d’affaires de 3,2 Mds€, en croissance de 32,9 % par rapport au 2T’21 :

    • Bénéfices des nouveaux développements dans les solutions durables à forte valeur ajoutée (batteries, sport, électronique, santé…)

    • Ajustement des prix de vente face à l’inflation très significative des matières premières, de l’énergie et du transport

    • Légère baisse des volumes par rapport à la base de comparaison élevée de l’an dernier. Dynamiques régionales contrastées, robuste en Amérique du Nord, en retrait en Europe, et légèrement positive en Asie malgré le contexte de confinements en Chine

  • EBITDA en forte hausse de 47,5 % par rapport au 2T’21, à 705 M€, et marge d’EBITDA record à 22,1 % :

    • Croissance très significative de 41,8 % de l’EBITDA des Matériaux de Spécialités à 600 M€ (423 M€ au 2T’21), soutenu par chacun des trois segments Adhésifs, Matériaux Avancés et Coating Solutions

    • EBITDA des Intermédiaires à 129 M€ (81 M€ au 2T’21), bénéficiant notamment de conditions de marché globalement plus favorables et des initiatives menées par le Groupe

  • Résultat net courant en très forte augmentation de 65,9 % à 443 M€, soit 5,99 euros par action

  • (3,50 euros au 2T’21)

  • Flux de trésorerie courant de 235 M€, reflétant la qualité de la performance financière du Groupe et intégrant la hausse du besoin en fonds de roulement liée aux prix plus élevés et à la saisonnalité traditionnelle

  • Dette nette bien maîtrisée à 2 789 M€, dont 700 M€ d’obligations hybrides, représentant 1,3x l’EBITDA des douze derniers mois

  • Nouveau plan climat plus ambitieux annoncé le 7 juillet dernier, avec un niveau d’engagement relevé, aligné sur une trajectoire 1,5°C et incluant désormais les émissions de scope 3

  • Renforcement de l’aval du segment Coating Solutions avec l’acquisition de Polimeros Especiales, un des leaders des résines acryliques sans solvant au Mexique, qui viendra compléter l’offre de solutions plus respectueuses de l’environnement du Groupe

  • Objectifs annuels relevés sensiblement malgré un environnement macroéconomique plus incertain et une demande plus faible en Europe : Arkema vise désormais en 2022, hors nouvelle perturbation significative du contexte mondial, une croissance de 17 % à 22 % de l’EBITDA annuel à périmètre constant par rapport à 2021 (vs « légère hausse » précédemment), soit un EBITDA d’environ 2 100 M€

À l’issue du Conseil d’administration d’Arkema du 28 juillet 2022 qui a arrêté les comptes consolidés du Groupe pour le premier semestre 2022, Thierry Le Hénaff, Président-directeur général, a déclaré :

« L’excellente performance du deuxième trimestre s’est inscrite dans un environnement opérationnel exigeant, marqué par la forte inflation des matières premières, le contexte particulier de l’énergie en Europe et des perturbations des flux logistiques entre les régions. Je remercie l’ensemble des équipes qui par leur mobilisation et leur réactivité ont contribué à cette très belle performance financière, ainsi que nos clients pour la qualité du dialogue qui nous a permis de les accompagner dans cet environnement complexe. Le Groupe a également continué à bénéficier de la qualité supérieure de son portefeuille de technologies dans les matériaux de haute performance, des opportunités créées par la force de son innovation au service du développement durable, et de sa présence géographique équilibrée entre les trois grandes régions.

Arkema poursuit par ailleurs la mise en œuvre de sa stratégie orientée sur une croissance durable, avec l’intégration réussie des adhésifs d’Ashland, l’annonce d’une acquisition ciblée de grande qualité dans l’aval du segment Coating Solutions, les démarrages prochains de nos investissements majeurs à Aurora en Caroline du Nord et à Singapour, et notre nouveau plan climat annoncé début juillet aligné sur les accords de Paris avec une trajectoire SBT 1,5°C.

Dans un environnement mondial que beaucoup d’observateurs et d’experts qualifient de difficile pour les mois à venir et qui nous incite à être attentifs, la nouvelle guidance d’EBITDA pour l’année 2022, relevée de manière sensible, est un gage de confiance sur la capacité du Groupe à répondre aux défis qui pourront se présenter au deuxième semestre. »

CHIFFRES-CLÉS

en millions d'euros

2T 2022

2T 2021 (1)

Variation

S1 2022

S1 2021 (1)

Variation

Chiffre d'affaires

3,184

2,395

+32.9%

6,071

4,621

+31.4%

EBITDA

705

478

+47.5%

1,324

836

+58.4%

Matériaux de Spécialités

600

423

+41.8%

1,156

729

+58.6%

Intermédiaires

129

81

+59.3%

223

156

+42.9%

Corporate

-24

-26

-55

-49

Marge d'EBITDA

22.1%

20.0%

21.8%

18.1%

Matériaux de Spécialités

21.0%

20.4%

21.2%

18.5%

Intermédiaires

40.1%

25.7%

37.6%

23.6%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

570

345

+65.2%

1 058

568

+86.3%

Marge de REBIT

17.9%

14.4%

17.4%

12.3%

Résultat net courant

443

267

+65.9%

819

426

+92.3%

Résultat net courant par action (en €)

5.99

3.50

+71.1%

11.07

5.58

+98.4%

Flux de trésorerie courant

235

245

-4.1%

261

298

-12.4%

Flux de trésorerie libre

211

313

-32.6%

188

297

-36.7%

Dette nette y compris obligations hybrides

2,789

1,281

2,789

1,281

1 177 M€ au 31 décembre 2021

ACTIVITÉ SUR LE 2ÈME TRIMESTRE 2022

À 3 184 millions d’euros, le chiffre d’affaires progresse de 32,9 % par rapport au deuxième trimestre 2021. Les Matériaux de Spécialités, au cœur de la stratégie du Groupe et qui représentent 90 % du chiffre d’affaires du deuxième trimestre 2022, voient leurs volumes décroître légèrement de - 3,4 % par rapport au point élevé de l’an dernier. Les volumes du Groupe affichent une baisse modérée de - 5,3 %. Le Groupe bénéficie d’une croissance positive aux États-Unis, tirée par une demande sous-jacente toujours bien orientée sur la plupart des marchés finaux, et en Asie malgré les confinements en Chine, mais est impacté par le ralentissement observé en Europe, notamment sur les marchés de la construction et de l’automobile. L’effet prix s’établit à + 28,5 %, reflétant principalement les hausses de prix de vente pour s’adapter à la très forte augmentation des matières premières, de l’énergie et du transport, les meilleures conditions de marché dans l’amont acrylique et l’amélioration du mix produits. L’effet périmètre s’élève à + 1,6 %, l’intégration des acquisitions dans les Matériaux de Spécialités et notamment des adhésifs de performance d’Ashland étant partiellement compensée par la cession du PMMA le 3 mai 2021. Avec le raffermissement marqué du dollar US et du yuan chinois par rapport à l’euro, l’effet change de + 8,1 % traduit la force du positionnement du Groupe aux États-Unis et en Chine.

(1)

Intègre le reclassement de l’amont du PVDF dans le segment Matériaux Avancés (ex segment Intermédiaires)

L’EBITDA affiche une progression très significative de + 47,5 % et atteint son plus haut historique à 705 millions d’euros (478 M€ au 2T’21). En forte croissance sur chacun des trois segments et reflétant ainsi l’équilibre du Groupe, l’EBITDA des Matériaux de Spécialités atteint 600 M€ (423 M€ au 2T’21), soutenu en particulier par l’effet prix dans un contexte toujours fortement inflationniste, l’évolution du mix produits vers des solutions innovantes et à plus forte valeur ajoutée au service des grandes tendances durables, l’intégration des acquisitions récentes dans les Adhésifs, ainsi que les conditions de marché plus favorables dans l’amont acrylique. La progression des Intermédiaires, avec un EBITDA de 129 millions d’euros (81 M€ au 2T’21) reflète principalement l’amélioration des conditions de marché dans les gaz réfrigérants, en particulier aux États-Unis, et dans les acryliques en Asie, mais aussi la qualité du travail de positionnement mené par les équipes. Malgré un niveau de demande inférieur à l’an dernier et la dilution mécanique de l’effet prix, la marge d’EBITDA est en hausse de 210 bps, et atteint le niveau record de 22,1 % (20,0 % au 2T’21).

En croissance de 65,2 % par rapport à l’an dernier, le résultat d’exploitation courant (REBIT) s’élève à 570 millions d’euros et la marge de REBIT atteint 17,9 % (14,4 % au 2T’21), intégrant des amortissements et dépréciations courants quasi stables à 135 millions d’euros.

Le résultat net courant est en forte hausse de 65,9 %, à 443 millions d’euros, soit 5,99 euros par action. Hors éléments exceptionnels, le taux d’imposition s’établit à 21 % du résultat d’exploitation courant.

FLUX DE TRÉSORERIE ET ENDETTEMENT NET AU 31 MARS 2022

Le flux de trésorerie courant s’élève à 235 millions d’euros (245 M€ au 2T’21). Il reflète l’excellente performance opérationnelle du Groupe et intègre l’augmentation du besoin en fonds de roulement qui traduit la forte inflation des matières premières et de l’énergie, le niveau plus élevé des prix de vente, ainsi que la saisonnalité traditionnelle du deuxième trimestre. À fin juin 2022, le besoin en fonds de roulement reste bien maîtrisé, représentant 14,9 % du chiffre d’affaires annualisé (11,9 % à fin juin 2021 dans le contexte du rebond post-Covid et des difficultés d’approvisionnement, et 16,0 % à fin juin 2019). Le flux de trésorerie courant inclut également des investissements courants de 99 millions d’euros, quasi stables par rapport à l’an dernier (93 M€).

À 211 millions d’euros, le flux de trésorerie libre inclut des investissements exceptionnels en forte baisse à 26 millions d’euros (64 M€ au 2T’21), le démarrage des deux projets majeurs concernés étant attendus prochainement.

Le flux de trésorerie net lié aux opérations de gestion de portefeuille de – 11 millions d’euros au deuxième trimestre 2022 est lié à l’acquisition des adhésifs de performance d’Ashland finalisée le 28 février 2022. En 2021, ce flux intégrait notamment le produit de la cession du PMMA finalisée en mai.

À 2 789 millions d’euros, la dette nette incluant les obligations hybrides est quasi stable par rapport à fin mars 2022 (2 703 M€) et en hausse significative par rapport à fin 2021 (1 177 M€). Elle inclut notamment le paiement de l’acquisition des adhésifs de performance d’Ashland pour un montant proche de 1,5 milliard d’euros et le paiement du dividende de 3 euros par action pour un montant total de 222 millions d’euros. Le ratio dette nette (incluant hybrides) sur EBITDA des douze derniers mois reste très en deçà du seuil de 2x et s’établit à 1,3x.

Par ailleurs, le 28 juillet 2022, le Groupe a amendé et étendu sa ligne de crédit syndiquée arrivant à échéance le 29 juillet 2024. Le montant a été porté à 1,1 milliard d’euros et la maturité étendue au 28 juillet 2027 avec deux options d’extension d’un an soumises à l’accord des prêteurs. La marge est indexée sur trois indicateurs RSE qui tiennent désormais compte des nouveaux objectifs du Groupe.

PLAN CLIMAT

Arkema a renforcé son engagement dans la lutte contre le réchauffement climatique en publiant, le 7 juillet 2022, son nouveau plan climat. Ainsi, en ligne avec les attentes de l’Accord de Paris qui vise à contenir le réchauffement climatique à la fin du siècle à 1,5°C par rapport aux niveaux préindustriels, le Groupe s’est fixé l’objectif ambitieux, établi selon une approche SBT (Science Based Target), de réduire de 46 % ses émissions de gaz à effet de serre de scopes 1 et 2, ainsi que celles de scope 3 à l’horizon 2030 par rapport à 2019. Le Groupe relève ainsi son niveau d’engagement d’une trajectoire well below 2°C sur les scopes 1 et 2 à une trajectoire 1,5°C sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Cet objectif de décarbonation repose sur l’efficacité énergétique et l’évolution du mix énergétique pour les scope 1 et 2, ainsi que sur la réduction des activités les plus émissives, l’innovation contribuant à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l’engagement des fournisseurs envers le climat pour le scope 3. Par ailleurs, cet objectif sera supporté par une augmentation des investissements participant à la décarbonation, qui pourraient atteindre un cumul de 400 millions d’euros d’ici 2030 et qui seront inclus dans l’enveloppe des investissements courants du Groupe.

ACTIVITÉ DES SEGMENTS SUR LE 2ÈME TRIMESTRE 2022

ADHÉSIFS (25 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

en millions d'euros

2T 2022

2T 2021

Variation

Chiffre d'affaires

779

575

+35.5%

EBITDA

111

82

+35.4%

Marge d'EBITDA

14.2%

14.3%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

92

65

+41.5%

Marge de REBIT

11.8%

11.3%

Le chiffre d’affaires du segment Adhésifs s’élève à 779 millions d’euros, en hausse de 35,5 % par rapport au 2ème trimestre 2021. L’effet périmètre contribue à hauteur + 17,7 %, traduisant l’intégration réussie des adhésifs de performance d’Ashland. Les prix progressent fortement de + 17,4 %, en réponse à l’inflation très marquée des matières premières, de l’énergie et des coûts logistiques. Par rapport à la base de comparaison élevée de l’an dernier, les volumes sont en retrait de - 6,2 %, en progression sensible aux États-Unis et en Asie, mais impactés par le ralentissement du marché de la construction et du bricolage en Europe. L’effet change s’établit quant à lui à + 6,6 %.

À 111 millions d’euros, lEBITDA du segment progresse significativement de 35,4 % par rapport au 2ème trimestre 2021 (82 M€), tiré notamment par la discipline d’ajustement des prix de vente face à l’inflation des coûts, l’évolution du mix produits vers des solutions à plus forte valeur ajoutée, ainsi que la très bonne performance des adhésifs d’Ashland dès les premiers mois d’intégration. La marge d’EBITDA est stable par rapport à l’an dernier à 14,2 % malgré l’effet mécanique dilutif d’environ 200 bps des hausses de prix.

MATÉRIAUX AVANCÉS (35 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

en millions d'euros

2T 2022

2T 2021 (1)

Variation

Chiffre d'affaires

1,113

785

+41.8%

EBITDA

282

184

+53.3%

Marge d'EBITDA

25.3%

23.4%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

215

116

+85.3%

Marge de REBIT

19.3%

14.8%

En très forte progression de 41,8 % par rapport au 2ème trimestre 2021, le chiffre d’affaires du segment Matériaux Avancés s’établit à 1 113 millions d’euros. Les volumes sont en retrait modéré de - 4,1 % par rapport à l’an dernier, impactés par le ralentissement en Europe, des perturbations logistiques et les confinements en Chine. À l’exception du marché de l’automobile toujours impacté par la pénurie de composants, la demande reste bien orientée dans la plupart des grands marchés finaux du segment. L’effet prix, à + 38,4 %, est fortement positif dans les deux Business Lines du segment. Il traduit à la fois les hausses des prix de vente du Groupe dans un contexte matières premières et énergie très inflationniste, et un mix produits qui continue à évoluer favorablement grâce au développement de solutions innovantes et de haute performance dans les batteries, l’allègement, le sport, les matériaux bio-sourcés, la santé, l’électronique... L’effet périmètre de - 0,8 % est lié à la cession de l’activité époxydes, en partie compensée par l’impact de l’acquisition d’Agiplast, et l’effet change s’établit à + 8,3 %.

(1)

Intègre le reclassement de l’amont du PVDF dans le segment Matériaux Avancés (ex segment Intermédiaires)

À 282 millions d’euros, l’EBITDA du segment s’inscrit en hausse de 53,3 % par rapport à l’an dernier et la marge d’EBITDA atteint le niveau élevé de 25,3 % reflétant essentiellement la croissance de la demande pour des solutions issues de l’innovation du Groupe, la force des positions développées aux États-Unis et en Chine qui bénéficient de taux de change favorables, et une tension particulière sur la disponibilité de certaines lignes de produits.

COATING SOLUTIONS (30 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

en millions d'euros

2T 2022

2T 2021

Variation

Chiffre d'affaires

960

712

+34.8%

EBITDA

207

157

+31.8%

Marge d'EBITDA

21.6%

22.1%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

175

128

+36.7%

Marge de REBIT

18.2%

18.0%

Le chiffre d’affaires du segment Coating Solutions progresse de 34,8 % par rapport au deuxième trimestre 2021 et s’élève à 960 millions d’euros, dont environ 35 % dans les monomères acryliques. Dans un environnement encore très inflationniste, l’effet prix de + 26,7 % reflète les augmentations de prix pour les produits aval (résines et additifs), ainsi que les conditions plus favorables dans l’amont acrylique. Bénéficiant d’une progression sensible aux États-Unis, les volumes sont néanmoins en léger recul de - 0,4 %, impactés par le ralentissement en Europe et les confinements en Chine. L’effet change est positif à hauteur de + 8,5 %.

Dans ce contexte, l’EBITDA du segment affiche une nette hausse de 31,8 % par rapport à l’an dernier pour s’établir à 207 millions d’euros, et la marge d’EBITDA atteint un excellent niveau à 21,6 %. Par ailleurs, la performance du segment est tirée par l’amélioration du mix produits vers des solutions à plus forte valeur ajoutée et plus respectueuses de l’environnement, notamment les résines photoréticulables dans les nouvelles énergies, l’électronique ou l’impression 3D, ainsi que les poudres et les additifs de rhéologie.

INTERMÉDIAIRES (10 % DU CHIFFRE D’AFFAIRES DU GROUPE)

en millions d'euros

2T 2022

2T 2021 (1)

Variation

Chiffre d'affaires

322

315

+2.2%

EBITDA

129

81

+59.3%

Marge d'EBITDA

40.1%

25.7%

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

114

64

+78.1%

Marge de REBIT

35.4%

20.3%

Le chiffre d’affaires du segment Intermédiaires progresse légèrement de 2,2 % à 322 millions d’euros malgré un effet périmètre négatif de - 18,4 % lié à l’impact résiduel de la cession de l’activité PMMA en mai 2021. L’effet prix de + 29,2 % est soutenu par la dynamique positive dans les gaz réfrigérants, particulièrement aux États-Unis, et des conditions de marché plus favorables dans les acryliques en Asie. Les volumes sont en baisse de - 18,1 % en raison de l’effet mécanique des quotas aux États-Unis dans les gaz fluorés et de l’impact des mesures de confinement en Chine dans les acryliques, particulièrement en début de trimestre. L’effet change s’établit à + 9,5 %.

Dans ce contexte, l’EBITDA du segment réalise une croissance significative de 59,3 % par rapport au deuxième trimestre 2021 à 129 millions d’euros. La marge d’EBITDA atteint 40,1 % (25,7 % au 2T’21), reflétant la nette amélioration de la performance des gaz réfrigérants par rapport à une base de comparaison faible l’an dernier, et la tension de l’amont acrylique en Asie.

(1)

Intègre le reclassement de l’amont du PVDF dans le segment Matériaux Avancés (ex segment Intermédiaires)

PERSPECTIVES 2022

Le second semestre s’inscrit dans un contexte marqué par les risques de confinement en Chine, les tensions géopolitiques liées à la guerre en Ukraine, les craintes concernant la disponibilité et le prix du gaz naturel et de l’électricité en Europe, ainsi que la hausse sensible du niveau d’inflation, autant de facteurs qui pourraient peser sur la demande future.

Dans ce contexte, le Groupe bénéficiera de sa présence géographique équilibrée et restera attentif à l’évolution des conditions de marché. Il veillera par ailleurs à prendre en compte l’inflation dans ses prix de vente, à gérer strictement ses frais fixes et ses stocks, et à poursuivre son innovation dans les matériaux de haute performance.

Malgré l’environnement macroéconomique incertain et le recul observé des volumes en Europe, Arkema relève ses objectifs annuels et vise désormais en 2022, hors nouvelle perturbation significative du contexte mondial, une croissance de 17 % à 22 % de l’EBITDA annuel à périmètre constant par rapport à 2021 (vs « légère hausse » précédemment), soit un EBITDA d’environ 2 100 millions d’euros.

Le Groupe réitère également sa confiance dans sa capacité à réaliser les objectifs ambitieux qu’il s’est fixés pour 2024 et poursuivra la mise en œuvre de sa feuille de route stratégique au service du développement durable. Arkema s’appuiera ainsi sur sa politique d’acquisitions ciblées, ses extensions de capacités industrielles pour accompagner la croissance de ses clients sur des marchés à fort potentiel, sur ses nombreuses initiatives dans le domaine de la RSE et enfin sur la force de son innovation qui devrait permettre de générer 1,5 milliard d’euros de nouveaux revenus entre 2019 et 2030 autour de ses cinq grandes plateformes de R&D.

Les résultats du deuxième trimestre 2022 sont détaillés dans la présentation « Second-quarter 2022 results and outlook » et dans le document « Factsheet », tous deux disponibles sur le site internet de la Société : www.arkema.com/global/fr/investor-relations/

INFORMATION RÉGLEMENTÉE

Le rapport financier semestriel au 30 juin 2022 peut être consulté sur le site internet du Groupe (www.arkema.com) à la rubrique « Investisseurs », section « Information financière / Résultats financiers ».

CALENDRIER FINANCIER

10 novembre 2022 : Publication des résultats du 3ème trimestre 2022

23 février 2023 : Publication des résultats annuels 2022

AVERTISSEMENT

Les informations publiées dans ce communiqué peuvent comporter des éléments prévisionnels concernant la situation financière, les résultats d’opérations, les activités et la stratégie d’Arkema.

Dans le contexte actuel où l’épidémie de Covid-19 persiste à travers le monde, et où les conséquences de l’offensive russe en Ukraine et des sanctions économiques contre la Russie sur les équilibres géopolitiques et l’économie mondiale restent incertaines, les hypothèses retenues ainsi que les éléments prévisionnels peuvent s’avérer inexacts.

Ces prévisions sont fondées sur la vision actuelle et sur des hypothèses de la Direction d’Arkema qui peuvent s’avérer inexactes et sont dépendantes de facteurs de risques tels que l’évolution du coût des matières premières, la variation des taux de change, le rythme de réalisation des programmes de réduction de coûts, le développement de l’offensive russe en Ukraine, l’évolution de la situation liée au Covid-19, ou l’évolution des conditions économiques et financières générales. Arkema n’assume aucune responsabilité quant à la mise à jour des prévisions qui serait due à la découverte d’informations nouvelles ou à la survenance d’événements nouveaux ou autres. Des informations supplémentaires relatives aux facteurs pouvant avoir une influence significative sur les résultats financiers d’Arkema sont disponibles dans les documents déposés par Arkema auprès de l’Autorité des marchés financiers.

Les bilans, compte de résultat, tableau de flux de trésorerie, tableau de variation des capitaux propres et information sectorielle joints au présent communiqué de presse sont extraits des états financiers consolidés résumés au 30 juin 2022 arrêtés par le Conseil d'administration d'Arkema en date du 28 juillet 2022. Les données trimestrielles ne sont pas auditées.

L’information par segment est présentée en conformité avec le système de reporting interne d’Arkema utilisé par la Direction.

Les principaux indicateurs alternatifs de performance utilisés par le Groupe sont détaillés dans les tableaux figurant en annexe du communiqué. Le Groupe utilise également, dans le cadre de l’analyse de ses résultats ou de la définition de ses objectifs, la marge d’EBITDA correspondant à l’EBITDA exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires, l’EBITDA étant égal au résultat d’exploitation courant (REBIT) augmenté des dépréciations et amortissements courants des actifs corporels et incorporels, ainsi que la marge de REBIT correspondant au résultat d’exploitation courant (REBIT) exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

Enfin, dans le cadre de l’analyse de l’évolution de ses résultats et plus particulièrement de son chiffre d’affaires, le Groupe analyse les effets suivants (analyses non auditées) :

  • effet périmètre : l’effet périmètre correspond à l’impact d’un changement de périmètre, que celui-ci résulte d’une acquisition ou d’une cession d’une activité dans son intégralité ou d’une entrée ou d’une sortie en consolidation. Une augmentation ou une fermeture de capacités ne sera pas analysée en tant qu’effet périmètre ;

  • effet change : l’effet change évoqué ici correspond à l’impact mécanique de la consolidation de comptes en devises autres que l’euro à des taux différents d’une période à l’autre. L’effet change sera appréhendé en appliquant à l’agrégat de la période analysée le taux de la période antérieure ;

  • effet prix : l’impact des variations des prix de vente moyens est estimé par comparaison entre le prix de vente unitaire net moyen pondéré pour une famille homogène de produits au cours de la période de référence et le prix de vente unitaire net moyen pondéré de la période antérieure, multiplié, dans les deux cas, par les volumes vendus au cours de la période de référence ;

  • effet volume : l’impact des variations de volumes est estimé en comparant les quantités livrées au cours de la période de référence avec les quantités livrées au cours de la période antérieure, multipliées, dans les deux cas, par les prix de vente unitaires nets moyens pondérés de la période antérieure.

Fort de savoir-faire uniques dans le domaine de la science des matériaux, Arkema dispose d’un portefeuille de technologies de premier rang pour répondre à l’accélération de la demande en matériaux nouveaux et durables. Avec l’ambition de devenir en 2024 un pur acteur des Matériaux de Spécialités, Arkema est aujourd’hui organisé autour de trois segments complémentaires, résilients et fortement innovants qui leur sont dédiés et qui représentent 85,5 % du CA du Groupe en 2021, les Adhésifs, les Matériaux Avancés et les Coating Solutions, et d’un segment Intermédiaires compétitif et bien positionné. Arkema offre des solutions technologiques de pointe pour répondre aux enjeux des nouvelles énergies, de l’accès à l’eau, du recyclage, de l’urbanisation, ou encore de la mobilité et est attaché à un dialogue continu avec l’ensemble de ses parties prenantes. Le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 9,5 milliards d’euros en 2021 et est présent dans près de 55 pays avec 20 200 collaborateurs.

Société anonyme au capital de 742 860 410 euros – 445 074 685 RCS Nanterre

Suivez-nous sur :
Twitter.com/Arkema_group
Linkedin.com/company/arkema

Comptes ARKEMA

Comptes consolidés à fin juin 2022

L'information semestrielle fait l'objet d'une revue limitée de la part des Commissaires aux Comptes
Les comptes consolidés à fin décembre 2021 sont audités.

COMPTE DE RESULTAT CONSOLIDE

2ème trimestre 2022

2ème trimestre 2021

(En millions d'euros)

Chiffre d'affaires

3,184

2,395

Coûts et charges d'exploitation

(2,350)

(1,812)

Frais de recherche et développement

(67)

(58)

Frais administratifs et commerciaux

(218)

(197)

Autres charges et produits

(35)

732

Résultat d'exploitation

514

1,060

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

(0)

2

Résultat financier

(6)

(15)

Impôts sur le résultat

(106)

(220)

Résultat net

402

827

Dont résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

1

1

Dont résultat net - part du Groupe

401

826

Résultat net par action (en euros)

5.42

10.82

Résultat net dilué par action (en euros)

5.40

10.76

Fin juin 2022

Fin juin 2021

(En millions d'euros)

Chiffre d'affaires

6,071

4,621

Coûts et charges d'exploitation

(4,485)

(3,581)

Frais de recherche et développement

(133)

(119)

Frais administratifs et commerciaux

(435)

(387)

Autres charges et produits

(70)

708

Résultat d'exploitation

948

1,242

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

(1)

1

Résultat financier

(14)

(28)

Impôts sur le résultat

(201)

(263)

Résultat net

732

952

Dont résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

2

2

Dont résultat net - part du Groupe

730

950

Résultat net par action (en euros)

9.80

12.38

Résultat net dilué par action (en euros)

9.76

12.31

ETAT DU RESULTAT GLOBAL CONSOLIDE

2ème trimestre 2022

2ème trimestre 2021

(En millions d'euros)

Résultat net

402

827

Effet des couvertures

17

(10)

Autres

-

-

Impôts différés sur effet des couvertures et autres

(3)

-

Variation des écarts de conversion

237

(23)

Autres éléments recyclables du résultat global

251

(33)

Effet de revalorisation des titres non consolidés

-

(2)

Pertes et gains actuariels

65

6

Impôts différés sur pertes et gains actuariels

(10)

(1)

Autres éléments non recyclables du résultat global

55

3

Total des produits et charges reconnus directement en capitaux propres

306

(30)

Résultat global

708

797

Dont résultat global attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

2

1

Dont résultat global - part du Groupe

706

796

Fin juin 2022

Fin juin 2021

(En millions d'euros)

Résultat net

732

952

Effet des couvertures

16

(25)

Autres

-

-

Impôts différés sur effet des couvertures et autres

(3)

-

Variation des écarts de conversion

327

92

Autres éléments recyclables du résultat global

340

67

Effet de revalorisation des titres non consolidés

(1)

(2)

Pertes et gains actuariels

115

67

Impôts différés sur pertes et gains actuariels

(19)

(14)

Autres éléments non recyclables du résultat global

95

51

Total des produits et charges reconnus directement en capitaux propres

435

118

Résultat global

1,167

1,070

Dont résultat global attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle

3

3

Dont résultat global - part du Groupe

1,164

1,067

INFORMATIONS PAR SECTEUR

2ème trimestre 2022*

(En millions d'euros)

Adhésifs

Matériaux
Avancés

Coating
Solutions

Intermédiaires

Corporate

Total

Chiffre d'affaires

779

1,113

960

322

10

3,184

EBITDA

111

282

207

129

(24)

705

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(19)

(67)

(32)

(15)

(2)

(135)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

92

215

175

114

(26)

570

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(15)

(5)

(1)

-

-

(21)

Autres charges et produits

(14)

(19)

(0)

(2)

0

(35)

Résultat d'exploitation

63

191

174

112

(26)

514

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

-

(0)

-

(0)

-

(0)

Investissements incorporels et corporels

12

84

24

3

2

125

Dont investissements courants

12

58

24

3

2

99

2ème trimestre 2021*

(En millions d'euros)

Adhésifs

Matériaux
Avancés

Coating
Solutions

Intermédiaires

Corporate

Total

Chiffre d'affaires

575

785

712

315

8

2,395

EBITDA

82

184

157

81

(26)

478

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(17)

(68)

(29)

(17)

(2)

(133)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

65

116

128

64

(28)

345

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(12)

(3)

(2)

-

-

(17)

Autres charges et produits

(23)

(134)

(3)

904

(12)

732

Résultat d'exploitation

30

(21)

123

968

(40)

1,060

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

-

2

-

(0)

-

2

Investissements incorporels et corporels

13

122

14

5

4

158

Dont investissements courants

13

58

13

5

4

93

*À compter du 1er janvier 2022, l’amont du PVDF a été reclassé dans le segment Matériaux Avancés (ex segment Intermédiaires). Les données de 2021 ont été retraitées en conséquence.

INFORMATIONS PAR SECTEUR

Fin juin 2022*

(En millions d'euros)

Adhésifs

Matériaux
Avancés

Coating
Solutions

Intermédiaires

Corporate

Total

Chiffre d'affaires

1,449

2,188

1,822

593

19

6,071

EBITDA

201

556

399

223

(55)

1,324

Amortissements et dépréciations courants des actifs corporels et incorporels

(36)

(134)

(63)

(30)

(3)

(266)

Résultat d'exploitation courant (REBIT)

165

422

336

193

(58)

1,058

Amortissements liés à la revalorisation des actifs corporels et incorporels dans le cadre de l'allocation du prix d'acquisition d'activités

(28)

(9)

(3)

-

-

(40)

Autres charges et produits

(32)

(22)

(0)

(2)

(14)

(70)

Résultat d'exploitation

105

391

333

191

(72)

948

Quote-part dans le résultat net des sociétés mises en équivalence

-

(1)

-

0

-

(1)

Investissements incorporels et corporels

27

160

39

5

6

237

Dont investissements courants

27

94

39

5

6

171

...

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles