La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 158,77
    +145,34 (+0,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Argentine: Le gouvernement renforce les restrictions contre le COVID-19

·1 min de lecture
ARGENTINE: LE GOUVERNEMENT RENFORCE LES RESTRICTIONS CONTRE LE COVID-19

BUENOS AIRES (Reuters) - Le gouvernement argentin va renforcer les restrictions liées à la pandémie dans et autour de la capitale Buenos Aires afin d'endiguer une forte hausse des cas de COVID-19, notamment en fermant les écoles et en imposant un couvre-feu à partir de 20 heures pour limiter l'activité sociale.

Le président Alberto Fernandez, 62 ans, qui a reçu le feu vert plus tôt dans la journée après avoir été infecté par le virus, a déclaré que le pays sud-américain devait "gagner du temps" dans la lutte contre le COVID-19 après que les cas quotidiens ont atteint un record cette semaine.

Les mesures supplémentaires prévoient la fermeture des écoles à partir de lundi, ainsi que la suspension des activités sportives, récréatives, religieuses et culturelles en salle jusqu'au 30 avril.

L'Argentine a enregistré 25.157 nouveaux cas de COVID-19 mercredi, après avoir atteint le chiffre record de 27.001 cas mardi. Le pays a vu un total de 2,6 millions de personnes infectées, avec 58.542 décès.

Cette semaine, le gouverneur de la province de Buenos Aires a déclaré que l'Argentine était confrontée à un "tsunami" de cas. Le maire d'opposition de la ville de Buenos Aires s'est, lui, opposé à la fermeture des écoles.

Dans certains quartiers de la ville, les citoyens ont klaxonné et tapé sur des casseroles pour exprimer leur désaccord avec les mesures, ont montré des images de la télévision locale.

(Nicolas Misculin, Adam Jourdan et Dave Sherwood; version française Camille Raynaud)