Marchés français ouverture 2 h 38 min
  • Dow Jones

    33 677,27
    -68,13 (-0,20 %)
     
  • Nasdaq

    13 996,10
    +146,10 (+1,05 %)
     
  • Nikkei 225

    29 621,57
    -130,03 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1969
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,00
    +352,75 (+1,24 %)
     
  • BTC-EUR

    53 268,36
    +2 068,12 (+4,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 375,87
    +81,88 (+6,33 %)
     
  • S&P 500

    4 141,59
    +13,60 (+0,33 %)
     

Argent, or, pétrole, cuivre… les matières premières sont-elles parties pour un supercycle de hausse ?

·1 min de lecture

Le cours des matières premières dans son ensemble, mesuré par le Bloomberg Commodity Index, s’apprécie de plus de 20% sur un an depuis mars 2020. Sur un an, le prix du pétrole gagne plus de 80%, le gaz près de 100%, les métaux de base progressent tous d’au moins 30%, quand les principaux oléagineux et céréales gagnent tous plus de 25% ! Mais tout ceci est à comparer à une base extrêmement faible, liée au début de la pandémie mondiale. Dès lors, est-ce suffisant pour parler d’un nouveau cycle haussier ?

Pour répondre, il faut se concentrer sur la temporalité de cette hausse. D’abord, les matières premières agricoles. Elles ont énormément progressé depuis un an, mais cette progression trouve son explication principale dans les problèmes météorologiques rencontrés sur les principales zones de production. La Russie, en particulier, a mis en place des restrictions d’exportation sur les céréales en raison d’une baisse de sa production, poussant les prix à la hausse.

>> A lire aussi - Marché des matières premières : principe et fonctionnement

Du fait de leur caractère climatique, ces hausses pourraient n’être que temporaires, si la prochaine récolte s’avérait prolifique et permettait de rétablir l’équilibre entre l’offre et la demande. On ne peut donc pas vraiment parler d’amorce d’un super cycle sur ces matières, très dépendantes de la situation météorologique. Cependant, si le changement climatique devait rendre le temps de plus en plus incertain, on peut penser que les phases de stress (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Société générale, la hausse en passe de caler ? : le conseil Bourse du jour
AstraZeneca : les bénéfices du vaccin l’emportent sur les risques d’effets secondaires, selon l’EMA
Le footballeur Kingsley Coman mis à l’amende par le Bayern pour une étonnante raison
La Russie lance un ultimatum à Twitter
Moderna : les tests du candidat vaccin anti- Covid-19 ont débuté sur les enfants