Areva : à La Hague, rien de nouveau !

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
BELI.PA28,96-1,13

"Par souci de transparence financière", Areva a souhaité faire une mise au point sur les coûts de démantèlement des installations à La Hague. Le (Paris: FR0000072399 - actualité) leader mondial du nucléaire tient à préciser que les récents échos de presse sur les coûts de démantèlement de l'usine de traitement UP2-400 à La Hague "ne contiennent aucune information nouvelle".

Les devis correspondant au démantèlement, à la reprise et au conditionnement des déchets de cette usine, restent de l'ordre de 4 Milliards d'Euros, "comme annoncé jusqu'à présent". Le groupe de Luc Oursel précise encore "Ces devis, qui sont actualisés tous les ans, n'ont pas été révisés de façon significative depuis 2010. Les coûts des obligations de fin de cycle sont évalués et font l'objet de provisions dans les comptes du groupe qui, conformément à la loi du 28 juin 2006, sont couvertes par un portefeuille dédié d'actifs financiers".

Ces provisions font l'objet d'une validation par les organes de gouvernance du groupe, et sont auditées par les commissaires aux comptes. Par ailleurs, Areva se droits de répondre aux questions éventuelles de divers organes de contrôle, dont la Cour des comptes.