Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 427,58
    -98,98 (-0,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 360,87
    -12,98 (-0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Ardèche: ils retrouvent la valise de leur grand-père déporté en Allemagne comme prisonnier en 1940

Ardèche: ils retrouvent la valise de leur grand-père déporté en Allemagne comme prisonnier en 1940

Un objet qui renferme des souvenirs et rouvre une histoire familiale oubliée. L'histoire, rocambolesque, débute en 2009 lorsqu'un couple italien achète, chez un antiquaire de leur pays, une très ancienne valise noire. Après examen, tous deux découvrent, à l'intérieur, un nom, Marcel Archier, ainsi que plusieurs séries de chiffres et de lettres écrites à la main qui semblent dater de la Seconde guerre mondiale.

Pendant de longues années, Alessandro, le mari, va se mettre en quête de retrouver la trace de cet homme et potentiellement de ses descendants. Ses recherches l'amènent finalement en Ardèche, ou demeure encore une partie de la famille Archier.

"Ça a commencé par un contact sur les réseaux sociaux où on nous a envoyé un message à mes enfants et à moi-même pour savoir si on était de la famille de Marcel Archier. Il a vu que son matricule faisait partie d'un camp de prisonniers en Allemagne", explique à BFMTV Cindy Archier, petite-fille par alliance de Marcel Archier.

"On ne parlait pas de ces choses-là"

Comme l'explique encore Cindy, elle va elle-même se mettre à faire des recherches afin de savoir si le fameux Marcel est bien le grand-père de son mari. "Des heures sur Internet, à gratter sur des sites, les associations des anciens militaires. Quand on a vu que c'était vraiment ça et personne d'autre, ça a été quelque chose."

Les descendants découvrent que Marcel Archier a été prisonnier de guerre entre 1940 et 1944 dans un camp situé à proximité de Strasbourg. Une surprise, y compris pour Michel, son fils, qui ignorait tout le passé de son père mort il y a maintenant près de 50 ans.

PUBLICITÉ

"J'ai cru que c'était une arnaque car je ne connaissais pas le passé militaire de mon père. Je ne savais même pas qu'il avait été prisonnier, dans la famille, on ne parlait pas de ces choses-là", confesse-t-il à BFMTV.

C'est finalement en juillet de cette année qu'une rencontre entre Alessandro et la famille Archier est organisée, avec, évidemment, la remise de la valise achetée près de quinze années auparavant. "Ils nous l'ont apportée en mains propres, il était content et ému, nous aussi", se rappelle Michel.

Restent encore quelques questions en suspens, notamment sur comment la valise a pu se retrouver en Italie. Sans en dévoiler davantage, la famille Archier assure vouloir prendre contact avec la Vatican, qui détiendrait des photos et documents liés à Marcel.

Article original publié sur BFMTV.com